News Ticker

Une rencontre inédite dans une librairie un peu particulière

 

David Chariandy, un auteur canadien, est venu présenter son livre « Brother » dans un endroit particulier d’Aix en Provence, le Book In Bar.

Dans une rue perpendiculaire au Cours Mirabeau, un petit panneau avec le drapeau anglais attire notre attention. Dès que l’on entre, des odeurs de livres et de pâtisseries nous prennent au nez. Une ambiance cosy, très à l’anglaise, nous ouvre les bras et l’envie de se détendre devient irrésistible. Chaque mur du rez-de-chaussée est recouvert de grandes étagères avec beaucoup de livres anglais. Parmi tous ces recueils, on aperçoit un petit comptoir avec quelques tabourets. Plus loin dans la pièce, une grande salle avec de nombreuses tables et chaises « réservées ». Cela ne fait aucun doute, nous sommes au bon endroit. En attendant l’écrivain, quelques personnes sont déjà présentes. C’est le cas de Camille, 20 ans, étudiante en droit : « J’ai déjà assisté à des conférences d’auteurs comme Don Dellilo et j’ai beaucoup apprécié. Alors j’ai voulu refaire l’expérience et il faut dire que le lieu de la dédicace m’a encore plus convaincu ». Le bruit des pas sur le plancher, des pages de magazines, des fourchettes qui raclent les assiettes et des cuillères dans les tasses résonnent. Petit à petit, le public arrive et plusieurs conversations anglaises comme françaises se font entendre.

Il est 17h30, David Chariandy arrive. Après avoir été introduit par une des libraires, il prend place sur une petite table face aux curieux venu le rencontrer. Il démarre son intervention avec une lecture de son prologue. L’ambiance devient conviviale, le public commence à interagir avec lui en posant différentes questions sur son livre. « Pourquoi avoir choisi ce titre ? Pourquoi l’histoire se passe au Canada ? Est-ce votre histoire ? » C’est avec passion que l’écrivain répond à chacune des questions. « J’ai entendu parler de cet endroit par mes amis, puis comme il y avait une dédicace d’un livre que j’ai commencé à lire je me suis dit que c’était le moment d’y aller », confie Victor 21 ans, étudiant en école d’ingénieur. Décidément, David Chariandy n’aurait pas pu choisir un meilleur endroit pour parler de son roman.

Lucie Lanzon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*