News Ticker

Mohamed Laqhila : en piste (cyclable) pour les municipales !

Mohamed Laqhila (à droite sur la photo) a donné ce samedi le coup d'envoi de sa candidature aux élections municipales.

C’est à vélo que le député de la 11ème circonscription des Bouches-du-Rhône, investi par le MoDem, a lancé sa campagne électorale. 

Nous avons voulu innover, mettre l’équité territoriale au premier plan de la campagne”. Depuis 9h30 ce samedi 26 octobre, Mohamed Laqhila parcourt la ville qu’il a bien l’intention de conquérir.  Point de départ géographique de la campagne : le Jas-de-Bouffan, l’un des quartiers prioritaires d’Aix-en-Provence. “Le choix du Jas s’est imposé naturellement. En commençant par là, on a voulu montrer qu’Aix ça n’est pas que le centre-ville” s’est exclamé le candidat MoDem en arrivant à la Rotonde à 15h, où il a pris la parole devant une cinquantaine de personnes. Parmi elles, une quinzaine a suivi le député à vélo depuis son départ du Jas. Accompagnés d’un membre du MoDem qui s’est fait guide touristique pour quelques heures, les cyclistes ont redécouvert le patrimoine aixois et son histoire. 

Le casque vissé sur la tête, Mohamed Laqhila et ses acolytes ont traversé la ville aux mille fontaines, en passant pas le parc Saint-Mitre, l’Hôpital, la Cathédrale et la place des Prêcheurs. La visite en bicyclette s’est achevée à la Rotonde, pour une courte réunion publique. Ce n’est pas pour rien que le candidat a fait ce choix pour lancer sa campagne. “Comme ceux qui m’ont suivi ce matin l’ont constaté, cette ville ne fait pas suffisamment de place au vélo. Aix est polluée et, bien souvent, il est plus rapide de se déplacer avec des moyens de mobilité douce qu’en voiture. Il faut que les gens puissent se déplacer en vélo” a-t-il répété en fin de parcours. Le député a également annoncé que d’autres opérations du même type seraient organisées d’ici au mois de mars, chaque fois au départ d’un quartier différent, comme Encagnane, autre quartier prioritaire de la ville. 

En attendant les élections, Mohamed Laqhila a déclaré qu’il poursuivrait son travail de député et, notamment, son investissement pour le Projet de loi de Finances, au moins jusqu’en décembre. D’ici là, c’est le reste de son équipe qui prendra, en grande partie, le relais de la campagne pour les municipales. Il a assuré cependant que son investissement serait “total” dès le mois de janvier. Il espère, en mars prochain, “fêter la victoire sur les marches de l’Hôtel de ville, pour écrire tous ensemble une nouvelle page de l’Histoire”. 

Maud Guilbeault 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*