News Ticker

Mélissa Henry : « Le magistère m’a offert une immersion dans le monde de la communication et du journalisme »

1. Pourquoi avez-vous rejoint le Magistère Journalisme Communication des Organisations ? Quelles étaient vos motivations ?

J’ai toujours eu l’ambition de devenir journaliste. Dans un premier temps mon souhait était de rejoindre une formation axée sur les lettres et l’écriture dans un objectif de perfectionnement. J’ai effectué une prépa littéraire, puis un Bachelor de lettres, pour finalement intégrer le Magistère JCO.

A l’origine, je cherchais une formation en 3 ans, à la fois reconnue et accessible financièrement. Dans cette optique le Magistère était synonyme d’incroyables opportunités de perfectionnement. Je souhaitais me former aussi bien à la presse écrite qu’à l’audiovisuel afin d’appréhender l’actualité dans son ensemble. Finalement, l’offre pluridisciplinaire et professionnalisante a été déterminante dans ma prise de décision.

2. Qu’est-ce que le MJCO vous a apporté autant humainement que professionnellement ?

Le Magistère JCO a été synonyme d’une expérience unique, à la fois humaine et professionnelle. Les liens que j’ai tissés pendant ces trois années ont été très forts, et je suis toujours en contact avec les anciens de ma promotion. Les week-ends d’intégration, les soirées, mais aussi les projets de groupe y ont grandement contribué. D’un point de vue professionnel, les stages en entreprise ont été très formateurs et à l’origine d’une concrète affirmation de mes savoirs théoriques. Mais c’est avant tout les enseignements délivrés par des professionnels qui m’ont offert une réelle immersion dans le monde de la communication et du journalisme.

3. Quel est votre meilleur souvenir au sein du MJCO ?

Je serais incapable d’en choisir un seul ! Humainement, les week-ends d’intégration et le Magisterium sont les plus mémorables. D’un point de vue universitaire les projets de groupe, notamment les oraux où nous mettions en scène des émissions TV ont été les plus plaisants. Sans oublier mes deux derniers stages ont été de formidables souvenirs puisqu’ils ont abouti à un important tournant dans ma carrière professionnelle. En effet, je travaille désormais pour ces entreprises. Ainsi, l’aboutissement de ces expériences professionnelles incarne parfaitement ce que la formation m’a apporté.

4. Quelle(s) compétence(s) avez-vous acquise(s) au sein de la formation ?

Mon aisance écrite a nettement évolué grâce à la formation. J’ai pu perfectionner mon style d’écriture et m’exercer en temps réel à la rédaction journalistique. J’ai également acquis une importante culture des médias, de l’écriture mais également littéraire. Le diplôme s’est avéré déterminant dans le développement de ma polyvalence et de mon autonomie professionnelle propre. La formation m’a véritablement permis de me familiariser avec d’autres médias comme la radio pour laquelle j’ai développé un véritable attrait.

5. Quel métier exercez-vous aujourd’hui ?

Actuellement, je suis chroniqueuse et assistante d’antenne chez Radio Lac, une radio généraliste suisse. Je travaille également pour une boîte de production (Point Prod), comme « recherchiste » pour une émission de télévision culturelle, “La puce à l’oreille”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*