News Ticker

Laurent Straboni, chargé de la conception chez OGI

Nom, Prénom, année de naissance : Laurent Straboni, né le 5 décembre 1970

Fonction et profession : Responsable de la Communication de la société OGI S.A,

Quand avez-vous avez quitté le Magistère et avec quel(s) diplôme(s) ? Et quel a été votre parcours, universitaire et professionnel, depuis ?

J’ai quitté le magistère en 1994 à l’issue de ma troisième année de magistère avec une maîtrise en économie. En troisième année, j’avais trouvé un stage au magazine Actuel/Radio Nova à Paris et j’ai eu l’opportunité de partir faire le tour d’Europe pour une émission de télé.
Après le Magistère j’ai fait une formation professionnelle de JRI au CFPJ. Après un premier volet dans les médias et près de dix années comme journaliste reporter d’images free-lance, j’ai eu l’opportunité de devenir responsable marketing et communication d’une jeune société dans le domaine du commerce en ligne pendant cinq ans (l’arrivée des chaînes d’info en continu, le nombre toujours plus grand de jeunes journalistes issus des formations et écoles en France et les évolutions technologiques qui permettent de travailler seul de la prise de vue au montage ont eu paradoxalement pour effet d’augmenter la précarité des JRI… )

Aujourd’hui, je travaille dans la société OGI dans le secteur de l’architecture et de l’aménagement urbain. OGI est un bureau d’études d’ingénieurs qui conçoit des espaces publics. Mon travail concerne autant la communication interne qu’externe et comprend un volet important de « relations publiques ».
Mes attributions concernent également la création, la mise à jour des sites internet et la rédaction de news et revues de presse pour les réseaux sociaux que nous utilisons (Linked In et Scoop It principalement), la veille sur les informations et acteurs du métier…

Je suis chargé de la conception et la mise à jour permanente de notre cahier de référence (notre book) qui est un outil de communication primordial qui sert à gagner de nouveaux marchés. Concernant la communication interne, le travail ressemble à un travail de journaliste interne avec une bonne partie de rédactionnel, des interviews, de la prise de vue qui alimentent tous nos supports : intranet, newsletter, réseau social d’entreprise…

Quel(s) souvenir(s) gardez-vous du Magistère ?         
Je garde de très bons souvenirs de mes trois années à Forbin. J’ai trouvé que nous recevions une assez bonne formation généraliste et j’ai apprécié les intervenants. Nous étions peu nombreux dans chaque promo ce qui permettait une interactivité importante avec les professeurs et intervenants. On n’oublie jamais Mme Augey, Charles Arnoux ou Jean-Pierre Centi.

Quels conseils d’orientation donneriez-vous à de futurs étudiants Magistériens et, plus généralement, à de futurs étudiants en journalisme et/ou communication?
Mes conseils aux étudiants du Magistère qui, comme moi, voudraient orienter leur carrière vers le journalisme seraient de faire de la radio ! La radio et les grandes rédactions telles qu’Europe 1 ou RTL sont de très bonnes écoles pour faire ses armes et de véritables viviers pour les rédactions TV. Je leur donnerai aussi comme conseil de faire des formations complémentaires, caméra, réalisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*