News Ticker

Célia Pénavaire, journaliste pour « Les Echos.fr »

Prénom: Célia

Nom:  PENAVAIRE

Année de naissance : 1979

Profession et fonction : Journaliste, chef d’infos et Home page editor pour « Les Echos.fr » (web+mobile)

Quand avez-vous avez quitté le Magistère et avec quel(s) diplôme(s)? Et quel a été votre parcours, universitaire et professionnel, depuis? 

J’ai quitté le magistère en 2001 à la fin de ma deuxième année, je suis donc titulaire d’une maîtrise en politique Eco et j’ai validé mes deux premières années de magistère mais je ne suis pas allée au bout du cursus car j’ai été embauchée dès la fin de ma deuxième année.

Voici mon parcours résumé depuis lors :

Eté 2000 Stage + CDD « La Tribune »

2001-2002 Le Nouvel Hebdo (Hebdomaire spécialisé dans l’e-business, journaliste spécialisée « Services ») (créé par des anciens de La Tribune, NDLR)

2002 Le Nouvel Economiste (journaliste spécialisée « Services »)

2002-2003 Pigiste presse professionnelle et économique

2003-2005 Journaliste presse pro dans l’univers de l’hôtellerie-restauration

2005-2008 Les Echos.fr (Journaliste web)

2008-2010 Les Echos.fr (Journaliste / chef de projet en charge du portail Les Echos PME devenu les Echos entrepreneur)

2010-2012 Community Manager (Création et développement des comptes Facebook et Twitter)

Depuis 2012 Home Page Editor / Chef d’infos (web et mobile)

Quel(s) souvenir(s) gardez-vous du Magistère?

Je garde d’excellents souvenirs du magistère que ce soit en termes professionnels ou personnels. La spécialisation en économie m’a permis de faire un début de carrière relativement facile avec une seule petite pause « piges ». A l’époque, nous n’étions pas préparés à la vague qu’allait être le digital mais avec les bases que l’on nous a donné que ce soit en com ou en journalisme, j’ai pu négocier le virage sans heurts et hors de question pour moi aujourd’hui de retourner sur le « print »

Quels conseils d’orientation donneriez-vous à de futurs étudiants Magistériens et, plus généralement, à de futurs étudiants en journalisme et/ou communication?

L’avenir se joue sur le digital, le mobile et les réseaux sociaux. La renommée que l’on attache de la signature « print » ne doit pas vous faire perdre de vue les vrais enjeux et les besoins de nos lecteurs. Vivez avec votre temps ! Soyez multi-médias (en deux mots) !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*