News Ticker

Départementales: Le PS, l’UMP et le FN en ordre de bataille

A 6 semaines des élections départementales, qui se dérouleront les 22 et 29 mars prochains, le PS, l’UMP/UDI et le FN se positionnent stratégiquement dans les différents cantons aixois. Tour d’horizon des annonces effectuées vendredi 6 février.

Un vendredi placé sous le signe de la politique à Aix-en-Provence. Les principales formations ont en effet convié la presse afin d’annoncer les différentes candidatures et ébauches de thèmes de campagne.

Et c’est le Parti Socialiste qui a donné le coup d’envoi des festivités dès 9h avec une conférence de presse organisée au célèbre café aixois “Les deux Garçons” sur le cours Mirabeau. Le parti à la rose a donc officialisé la candidature du tandem Régis Delalande et Eliane Edino pour le canton Aix 1 (nord).  La présence des deux hommes forts du PS local Edouard Baldo et Jean-David Ciot n’a toutefois pas fait oublié l’échec des négociations avec le front de gauche et EELV. Echec à l’origine de cette annonce tardive. Pas un mot en revanche au sujet du canton Aix 1. Il semble désormais acquis que le PS ne présentera personne en face d’André Guinde, un ancien du parti.

Changement d’heure et de décor pour l’UMP : la presse a été conviée a 11h dans l’espace Sungym des Milles.

L’UMP, quant à elle avait convié la presse à 11h dans l’espace Sungym des Milles. Particularité de ces élections départementales, le parti s’allie avec les centristes de l’UDI. Une alliance logique qui n’avait pas vu le jour  pour les municipales de 2014. Jean-Marc Perrin (UMP), directeur de campagne de Maryse Joissains l’an dernier, sera candidat sur le canton Aix 1, aux côtés de l’UDI Dany Brunet. Si l’essentiel des thèmes de campagnes seront détaillés postérieurement, Jean Marc Perrin s’est félicité de l’ouverture de la permanence au 20, rue Gaston de Saporta, rappelant au passage que le canton Aix 1 concerne aussi une partie du centre-ville.

Ambiance plus détendue du côté du Front National, qui s’est réuni en fin d’après-midi au relais Chevalière. En effet, le choix des candidats se fait à la dernière minute devant les journalistes présents. Des difficultés d’organisation dues, selon Catherine Rouvier, “ à de nouvelles règles rendant complexe la composition des équipes.” C’est finalement la candidate aux municipales  qui se présentera aux côtés du novice Olivier Raffard de Brienne pour le canton Aix 2. Pascale Laurent et Jérémie Piano ont quant à eux été désignés sur l’autre canton.

Philippe Adam, ancien conseiller général (FN) a ensuite rappelé les enjeux des départementales afin de “fédérer les militants autour de cette élection” et l’importance du triptyque “commune, département, nation”, à l’heure où le gouvernement prône “l’intercommunalité”.

Pierre Laurent Lemur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*