News Ticker

Cantonales : « L’optimisation des candidatures pour gagner »

De gauche à droite : Sophie Joissains, sénatrice UDI, et deux des candidats aux élections cantonales : Jean Pierre Bouvet et Alexandre Gallèse. A droite, Stéphane Paoli, élu à la mairie d'Aix. Photo : Jérémy Bouillard

Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence, a annoncé vendredi 31 octobre les listes de candidats pour les cantons aixois en vue des élections.

A ses cotés étaient donc présents les différents candidats à un siège au conseil général ainsi que Christian Kert, député UMP des Bouches-du-Rhône, et Sophie Joissains, sénatrice UDI.

Il ne s’agissait pas seulement d’annoncer les différents candidats aux élections mais également d’affirmer l’alliance de centre-droit entre UMP et UDI dans les cantons aixois. On compte en effet la présence de deux candidats UDI parmi les deux quatuors qui se présentent dans chaque canton. Maryse Joissains a d’ailleurs souligné « l’optimisation des candidatures pour gagner ».

Le premier candidat investi au sein de cette liste dans le canton Nord est donc Jean-Pierre Bouvet, déjà élu quatre fois à ce poste et qui « a toujours défendu les intérêts d’Aix-en-Provence » selon Maryse Joissains. Elle a également insisté sur l’importance d’avoir un conseiller sortant parmi les candidats. La seconde candidate dans le canton Nord est Brigitte Devesa, qui appartient à l’UDI et dont la combativité a été mise en avant par Maryse Joissains. Combativité qu’elle avait pu lui prouver en se présentant contre elle lors des municipales…

Le tandem de suppléants est composé d’Alexandre Gallese, troisième adjoint à la mairie d’Aix-en-Provence et de Sylvaine Di Caro qui se voit donc récompensée pour son investissement en faveur du troisième âge et des activités intergénérationnelles à Aix.

En ce qui concerne le canton Sud, c’est Jean-Marc Perrin, qualifié par la maire d’« élu incontournable » notamment pour sa défense du quartier de La Duranne, qui a été investi et qui sera accompagnée de Danièle Brunet, l’autre élue UDI, récompensée pour « son travail de proximité » à Luynes. Francis Taulan et Karima Zerkani ont été désignés comme suppléants pour le canton Sud. Enfin, pour le canton de Trets, c’est le maire de la ville Jean-Claude Feraud qui a été investi et qui sera accompagné de Patricia Saez.

Les objectifs de ces tandems, outre la victoire, est « l’occupation du terrain à droite contre le Front National » pour Christian Kert. Ce dernier en a profité pour souligner « la confusion extrême de la réforme territoriale » qui pourrait donc avoir un impact sur les mandats acquis à l’issue des élections cantonales. Il a néanmoins déclaré qu’il pensait que les élections cantonales allaient intéresser les citoyens « par la force des choses ». Sophie Joissains a également eu un mot pour cette réforme qui, selon elle, « ne potentialise pas le découpage » effectué.

Elle a également rappelé que le Conseil de l’Europe avait dit de cette réforme qu’elle était coûteuse et que son efficacité n’était pas prouvée.

Valentin Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*