News Ticker

Alumni JCO ou la fierté de devenir un ambassadeur

Depuis de longs mois, ils n’ont pas ménagé leurs efforts. Nuits blanches, rédaction, brainstorming, montage vidéo… un travail colossal pour transformer un simple lancement en un véritable événement. Avec, à la clé, cette formidable montée en puissance à laquelle nous avons tous assisté. « Tout a officiellement commencé avec la campagne de teasing qui a « envahi » les réseaux sociaux entre le 1er et le 8 juin, via nos ambassadeurs », racontent Anaëlle Le Gouic et Florian Larmandieu.
Comment avez-vous choisi vos ambassadeurs
L’idée était de présenter la diversité des profils, de beaux parcours professionnels et, avant tout, des anciens étudiants issus des différentes appellations du Magistère réunis sous la panthère #TeamJCO. On donc repris le hashtag qui commence à bien intégrer les esprits, avec l’initiative du BDE, et on l’a intégré aux différents profils: Jean-Yves Naudet pour la transversalité; Karine Peffer pour le Magistère MFE; Eugénie Didier pour le Magistère JCE ainsi que Julien Desbuissons également représentant de la filière journaliste; Anouk Plantevin pour le Magistère JCO et enfin Marc Minart pour la transition élève/diplômé.
Avec, à la clé, une multitude de révélations le jour J…
Révélation de la vidéo de lancement, création des premiers AlumniWorks, mailing d’information, manifeste qui porte nos valeurs et notre ambition… Heureusement, des outils de planification sur les réseaux sociaux nous ont permis d’anticiper chaque action et de piloter à distance pour parvenir à un résultat le plus abouti possible.
Depuis quand préparez-vous tout ça, et comment?
Le projet est né en octobre dernier. Nous en avons beaucoup discuté entre nous dans un premier temps avant de poser la question aux magistériens via un sondage sur la pertinence de la création d’un tel réseau. L’idée n’était pas de lancer une association juste pour avoir une association mais bel et bien de répondre à une demande: une entité qui apporte du sens à la formation et qui a un impact dans le devenir du Magistère et de ses (anciens) étudiants. Les retours ont été extrêmement positifs! Aussi, nous avons présenté un projet global en novembre 2014 aux membres de l’administration du Magistère ainsi qu’au BDE (en amont de cette rencontre). Il nous paraissait essentiel de pouvoir proposer un projet en adéquation avec les différentes forces vives du Magistère, en cohérence avec les actions d’ores et déjà menées.
Il y a ensuite eu de longs mois de préparation pour que cette initiative se concrétise et voit le jour…
De novembre à cette fameuse semaine de teasing/lancement, entre nos heures de travail quotidiennes respectives, est venu le temps de la définition plus précise du projet, des statuts de l’association, de la mise en place d’une charte graphique, de la stratégie de contenu… et, finalement de la définition et de l’agrégation des possibles!
Quelques mots sur la vidéo: Qui a eu l’idée, qui l’a réalisée? Et, bien sûr, est-il prévu de mettre en ligne « un best-of » de quelques scènes de tournage?
Le concept « renversement de situation » n’est pas vraiment de nous puisque nous avons adapté une vidéo réalisée pour un magazine canadien. Après avoir rédigé le texte à double sens et passé une nuit presque complète sur le graphisme des différentes cartes, nous avons tourné la vidéo en seulement quelques heures avec l’aide de magistériens « modèles mains » et « prêteurs de voix »: Lucie Winckler, Rémi Fontaine et Louis Bauer.
Pour le best-of, on pourra éventuellement envisager de mettre l’un des 18 essais de Rémi pour la voix-off… Sa persévérance fait la beauté du finish!
Comment a été accueilli la « naissance » officielle d’Alumni?
Les premiers retours sont ceux de nos complices, au courant bien avant tout le monde de ce qui allait se passer; et avec eux, nos premiers encouragements et confirmations que nous étions sur la bonne voie. Nous avons reçu beaucoup de soutien de la part des enseignants du Magistère et de nos ambassadeurs. Depuis que l’association est lancée, nous avons également reçu énormément de retours positifs sur les créations, le manifeste, les événements… Nous avons même reçu un mail d’une Magistérienne exilée à Londres pour un parcours professionnel chez Google , et qui regrette de ne pouvoir être présente.
Deux événements sont donc programmés: que va-t-il vraiment se passer le 18 juin à Aix et Paris?
L’idée première est toute simple: se rencontrer. Et avec 25 promos, ça constitue un beau potentiel de rencontre! Au mieux, la majeure partie des Magistériens connaissent la promo d’avant et d’après; nous, nous souhaitons élargir au maximum les liens entre les promotions.
Quant à ce qu’il va se passer exactement lors de ces deux soirées… Tout ce que nous pouvons dire, c’est que nous avons imaginé un concept, relativement simple, mais qui va permettre de briser la glace!
Paris est donc devant Aix en termes d’inscriptions… Magistérien rimerait donc avec Parisien?
C’est l’un des premiers constats que nous avons fait lorsque nous avons réfléchi à la création de cette association: il y a beaucoup de Magistériens à Paris. Ce qui est assez logique puisque dans les métiers de la communication et du journalisme, c’est un peu « Paris ou le désert français ». Mais aux magistériens d’Aix de nous prouver le contraire: il s’agit quand même du berceau de notre formation !
Ces événements sont-ils vraiment réservés aux « anciens » ou les étudiants actuels, voire les enseignants, sont aussi les bienvenus?
Tout le monde est bienvenu! Un seul mot d’ordre: ce qui se passe aux AlumniWorks reste aux AlumniWorks…
Et après: comment faire en sorte que l’association vive et, surtout, vive longtemps?
C’est en septembre que l’association commencera véritablement à vivre et il sera alors possible d’adhérer officiellement. Ensuite pour que l’association vive, il lui faudra des projets… et nous en avons déjà beaucoup!
Nous comptons exploiter l’annuaire des anciens, nous organiserons d’autres événements, nous nous impliquerons dans l’organisation des 25 ans du Magistère, nous participerons au Gala organisé à cette occasion…
Dernière question: comment définir « #teamJCO » en quelques mots?
#TeamJCO, c’est un état d’esprit. Le reste parle de lui même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*