News Ticker

Pas d’autocensure pour la première conférence du Magistère

Maître Emmanuel en train de donner son discours

La toute première conférence donnée par le Magistère JCO s’est tenue mardi 4 octobre à 18h15, en salle des Actes de la faculté de droit et de science politique, avenue Robert Schuman. Emmanuel Pierrat s’est adressé tout particulièrement aux journalistes et communicants en herbe, afin de les sensibiliser sur un sujet d’actualité : la censure.

Trois étudiantes du Magistère JCO ont eu à cœur d’animer la conférence. Déclarant le live-tweet de la conférence ouvert, elles ont cédé la place à Olivier Négrin, vice-doyen, professeur de droit public et directeur du Master Droit et Fiscalité de l’Entreprise. Après une entrée en matière et une présentation de son parcours, c’était au tour de Maître Emmanuel Pierrat de prendre la parole. Débutait alors un discours animé et engagé d’une heure. Futurs juristes ou journalistes, tous les étudiants présents dans la salle étaient littéralement captivés.

Du meurtre de journalistes à la loi Evin censurant la cigarette et les boissons alcoolisées, Emmanuel Pierrat a démontré que la censure était omniprésente. L’inquiétude et la colère pouvaient se lire sur les visages à mesure que Maître Pierrat énumérait les exemples. Les étudiants n’ont d’ailleurs pas manqué de poser les questions qui les taraudaient à la fin de la conférence. Une étudiante a ensuite tenté de contredire les propos du conférencier, en justifiant qu’il était selon elle pertinent de censurer l’anorexie pour ne pas que les enfants s’en inspirent. Maitre Pierrat a alors évoqué son rôle de père de deux jeunes filles et a longuement répondu à la question en exprimant son point de vue, laissant chacun libre de son jugement. Un étudiant en journalisme a également rebondi sur la publication Twitter de Dieudonné, évoquée par Maître Pierrat durant la conférence. Une fois encore, le spécialiste de la censure a donné son point de vue, tout en invitant les étudiants à se forger leur propre jugement. Pari réussi, comme en témoigne le succès du live-tweet de l’événement, et les impressions très positives des étudiants.

Née de la rencontre entre celui qui est également écrivain et Gil Charbonnier (directeur du MJCO) lors d’un colloque, la conférence sur la censure est la toute première d’un cycle organisé par le Magistère JCO. Si Maître Pierrat est parvenu à éveiller les consciences en partageant son domaine de prédilection, nul doute que son successeur devra être tout aussi convaincant lors de la prochaine conférence, dont le thème est encore gardé secret. A moins qu’il ne s’agisse d’une forme de censure…

Mélissa Henry, Pauline Pirot, Romane Noubel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*