News Ticker

WEI 2019 : une renaissance pleine de réussite pour les magistériens

La 32ème promotion du MJCO a eu le droit cette année à un week-end d’intégration avec son lot de surprises sous un magnifique soleil au bord de la Méditerranée à La Seyne-sur-Mer.

“Un pour Tuche, Tuche pour un !“ : vous l’avez deviné, sous le thème « Beauf », le mot d’ordre de ces trois jours : la cohésion. Les trois promotions du Magistère JCO ont pu apprendre à se connaître dans une ambiance festive et familiale.

Le départ pour La Seyne-sur-Mer s’est effectué vendredi après-midi après les missions synergie. Le WEI a débuté sur les chapeaux de roues, avec un premier jeu dans le car pour faire patienter les étudiants impatients de s’installer au camping les Fontanettes.

Organisées par un BDE aux aguets, les trois promotions du JCO ont pu prendre possession de leur bungalow respectif. Pour Benjamine (3A) aînée du magistère et présente au WEI 2017, cette édition 2019 a une saveur particulière : “ J’ai eu un fort sentiment de nostalgie, même pendant le WEI je m’en rendais compte. C’est la fin d’un chapitre, c’est aussi pour ça que je l’ai vécu différemment, on est une petite famille au JCO donc forcement, je suis triste de me dire que c’est bientôt l’idée de la fin“.
L’effet « famille » est le premier qui vient lorsqu’on évoque ces trois jours, les étudiants ont pu apprendre à se connaître autour d’une grande table pour manger et rigoler tous ensemble dès le premier soir.

Après une première soirée endiablée, les trois promotions se sont réveillées au grès d’une forte chaleur pour accueillir avec joie le petit déjeuner sur les terrasses des bungalows. Tous fin prêts pour l’événement le plus attendu du week-end : les olympiades.

C’est donc quatre équipes qui se sont affrontées dans différentes épreuves sportives telles que la balle au prisonnier, le tir à la corde ou encore des jeux traditionnels comme “la salade“. Pour Julie (1A) : “c’était une super idée de pratiquer des jeux enfantins, ça ravive des souvenirs, j’ai d’ailleurs adoré la balle au prisonnier“ elle poursuit : “ J’ai adoré passer du temps avec les trois promotions, faire plus ample connaissance avec chacun et puis l’idée d’un WEI reste toujours une idée formidable pour marquer une coupure dans ces très longues semaines de cours !“.
Entre chaque épreuve le temps est à la détente. Une fois la journée terminée, les magistériens ont pu se délecter aux bords de la piscine du camping, avant d’entreprendre la dernière soirée au rythme d’un Blind test fou.

Pour Cécile (2A) membre du BDE et grande gagnante avec son équipe “Mamie Suz“, c’est une réussite . “On a eu beaucoup de bons retours de la part de tout le monde. J’ai le sentiment que les étudiants ont vraiment pu s’intégrer, créer des affinités ou sinon passer un bon week-end entre amis “.

Elle poursuit en nous assurant que “ l’idée de refaire un week-end, et pourquoi pas au ski est en train d’émerger, pour le moment c’est juste une idée. Il faut voir si c’est réalisable mais dans tous les cas il reste le Gala et le Magisterium  (il se déroulera à Nancy cette année) “.

Le pari a été tenu. Le BDE a donc annoncé la couleur pour cette nouvelle année. Quant aux étudiants, plus unis que jamais, ils sont prêts à en découdre et à festoyer ensemble.

Johan Lefevre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*