News Ticker

Vers une augmentation du coût du tabac : l’impact sur les étudiants

L’augmentation progressive du prix du paquet de cigarettes à 10 euros d’ici 2020 aura sans aucun doute un impact sur la société civile. Loin de ravir les fumeurs, cette nouvelle hausse touche notamment certains étudiants aixois accros à la nicotine.

Les étudiants fumeurs sont nombreux. Après plusieurs augmentations des prix, ils s’estiment lésés par cet « obstacle de plus à la consommation ». Toutefois, Maud exprime un avis plus nuancé sur la question : « je pense que je continuerai à fumer, mais cela peut dissuader ceux qui sont tentés de commencer ». D’autres se demandent si, par précaution budgétaire, il n’est pas temps d’arrêter comme Robin : « j’ai réduit ma consommation de cigarettes depuis que je suis rentré au Magistère JCO. Mais il est clair qu’après une nouvelle augmentation, cela me poussera peut-être à arrêter définitivement ». Didier, buraliste installé rue d’Italie explique que «effectivement, il y aura une baisse de la consommation de cigarettes. Néanmoins, comme lors des précédentes augmentations sur les paquets, les étudiants se tourneront encore plus vers le tabac à rouler qui reste toujours moins cher ». Au niveau des ventes, il semble donc assez serein.

Quant aux non-fumeurs, ils considèrent qu’il s’agit soit d’une décision qui ne les concerne pas, soit d’une bonne chose. « Cette mesure permettra potentiellement de diminuer le nombre de fumeurs et de personnes souffrant de cancers liés à la consommation de cigarettes » argumente Marie. En effet, le tabac a un coût pour la société. S’il était pris en compte dans prix d’un paquet de cigarettes, il faudrait le faire passer à treize euros.

Certains se demandent, avec plus de recul, si cette hausse n’est pas susceptible d’alimenter le marché noir. Comme l’indique Chloé, non-fumeuse : « si les prix continuent d’augmenter, il est évident que certains se tourneront vers le tabac de contrebande, beaucoup moins cher ». C’est en effet une conséquence néfaste pour l’État,et les buralistes, qui font déjà face à des pertes de revenus liées taxes imposées sur les paquets de cigarettes.

Les avis sont assez nuancés mais les conséquences de l’augmentation des prix du tabac peuvent tout aussi bien être positives que négatives.

Yassine KHEDHER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*