News Ticker

Un nouveau BDE pour de nouveaux défis

Crédit : Simon Adolf

La première édition des « Afterworks du JCO » a été l’occasion, mardi 9 octobre, de présenter le nouveau Bureau des étudiants du Magistère. Composé de 12 personnes, de première et deuxième année, il a comme objectif principal l’organisation du Magisterium à Aix-en-Provence en mars prochain. 

A peine les cours terminés, sur les coups de 19 heures, les trois promotions et une poignée d’anciens du Magistère JCO se sont retrouvées à l’Expresso café pour le premier « Afterwork du JCO ». Le premier événement de l’année a permis d’officialiser les changements au sein du BDE de la formation. Cette année, pour pallier le départ des élèves de troisième année, le BDE s’est doté de 7 nouveaux membres. Il compte désormais 13 étudiants, répartis dans 4 pôles : communication, événementiel, sport, ainsi que « disruption ». Et c’est une nouveauté. Il ne compte qu’un seul membre, Gaspard, de première année. Selon Davia, l’une des trois co-présidentes, il s’agit « de proposer une nouvelle idée chaque mois. Cela peut être un événement sportif ou culturel, ou bien une activité visant à augmenter la cohésion des magistériens ».

Le pôle événementiel sera composé de Clara, Chloé et Susie-Lou, toutes les 3 en deuxième année, ainsi que de Louis-Guillaume, en première. Anna et Grégoire, tous deux néo-magistériens, s’occupent des activités sportives. Jean-Baptiste, Agathe et Suzanne auront à charge la communication du BDE. Enfin, la présidence sera assurée par un triumvirat féminin. Benjamine, Davia et Morgane prennent la suite de Rebecca, Jade et Salomé.

Le Magistérium en ligne de mire 

Les membres du BDE n’ont qu’un mot sur les lèvres : Magistérium. En effet, le JCO s’est porté volontaire pour l’organiser cette année. De l’aveu de Davia, il s’agit de sauver l’événement. « Aucun magistère ne s’est porté candidat pour l’organiser. Il risquait de disparaitre! On a donc décidé de l’héberger, comme il y a deux ans » confie-t-elle. Pour cela, le BDE travaille en bonne intelligence avec une commission spéciale présidée par Chloé Humbert, élève volontaire de deuxième année. Le défi est particulièrement ardu pour Grégoire qui s’occupe d’organiser les séances sportives avec Anna : « On sait que les magistériens ont mis la barre très haut l’année dernière, en remportant notamment l’épreuve de football. Il faut faire aussi bien ! »

 

Simon Adolf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*