News Ticker

Top 5 des séries méconnues mais incontournables

Les vacances de la Toussaint approchent, l’occasion de découvrir de nouvelles séries ! Si vous en avez marre des grands succès audiovisuels comme Game of Thrones ou The Walking Dead, voici un top 5 riche en émotions. 

5. The night of

Synopsis : Après une soirée arrosée, un jeune Pakistanais dénommé Naz rencontre une jeune femme qui l’invite à passer la nuit chez elle. Le lendemain matin, à son réveil, il la retrouve morte dans son lit, poignardée à de multiples reprises. Inculpé pour meurtre mais plaidant son innocence, le jeune homme reçoit les services d’un avocat bon marché qui décide de l’aider.

Avis : Produite par la prestigieuse chaîne HBO, cette série a le mérite de soulever plusieurs dysfonctionnements de la société américaine. Le racisme contre les minorités ethniques, le système judiciaire et la radicalisation sont les trois grands thèmes exposés dans cette série. Si certains épisodes traînent légèrement en longueur, ils permettent néanmoins d’avoir un aperçu des dérives de l’univers carcéral. Avec une photographie très sombre, le réalisateur parvient à rendre le personnage principal (incarné par l’excellent Riz Ahmed) profondément empathique.
Au fil des huit épisodes, le spectateur est invité à suivre l’évolution psychologique et physique du jeune Naz, qui dérive peu à peu vers son coté le plus obscur. Au point d’avoir tuer cette jeune femme ? A vous de regarder !

Diffusée sur Canal +
Une seule saison 

4. Big Little Lies

Synopsis : Lors d’une fête de l’école de la petite ville de Monterey, trois amies se retrouvent au centre d’un meurtre sordide. Qui est mort ? Qui est l’auteur de cet acte ? Face à une multitude de suspects, ragots et rumeurs ne font pas bon ménage.

Avis : A l’image de « The night of », la série « Big Little Lies » met en exergue une histoire de meurtre non élucidé, dans une ambiance rappelant Desperate Housewives. Le premier épisode propose un véritable jeu de dupe qui donne au spectateur l’envie d’en voir plus. Le réalisateur prend un plaisir malsain à montrer les faiblesses de chacune de ces femmes, rendant les personnages potentiellement suspects. La grande force de cette série est le calibrage du scénario. Les sept épisodes sont parfaitement rythmés, et ce n’est pas dû au hasard puisque Big Little Lies est l’adaptation d’un best-seller publié en 2014. Mention spéciale également au jeu des actrices, et à la performance exceptionnelle de Nicole Kidman dans le rôle d’une femme battue par son mari.

Diffusée sur OCS
Une seule saison

3. Peaky Blinders

Synopsis : En 1919, la ville de Birmingham est marquée par divers conflits opposants à la fois révolutionnaires, soldats et criminels en tout genre. Dans un contexte d’après-guerre où le traumatisme est toujours présent, des groupes violents se battent dans des guerres de territoires. Parmi eux, les « Peaky Blinders » cherchent à étendre leurs activités grâce aux paris hippiques et au vol. Mais le charismatique chef de ce groupuscule, Tommy Shelby, doit faire face à l’arrivée d’un nouveau chef de police particulièrement obstiné.

Avis : Peaky Blinders est sans doute la série la plus connue de ce top, mais elle mérite d’être considérée comme une des plus grandes de ce siècle. La photographie est absolument sublime, avec des paysages de l’ère industrielle à couper le souffle. Les pubs irlandais où la bière coule à flots, les ouvriers sales dans les mines de charbon, et les costumes d’époque nous rappelle que les hommes avaient beaucoup plus de style dans les années 20. Bref, c’est une véritable claque visuelle pour le téléspectateur. Mais ce sont aussi les acteurs qui rendent l’image splendide. Cillian Murphy prouve une fois de plus qu’il est un immense acteur avec cette interprétation de chef de bande incontrôlable. Si vous êtes adepte des ambiances de gangster, et que vous cherchez une série avec quelques saisons dans les pattes, arrêtez tout, voici Peaky Blinders !

Diffusée sur Netflix
Saison 3 terminée, 4eme saison annoncée en 2018

2. This is us

Synopsis : Découvrez l’histoire d’une famille dont quatre membres sont nés le même jour…

Avis : Autant vous le dire tout de suite, si vous avez l’habitude de sortir les mouchoirs devant la télévision, il va falloir faire des réserves pour This is us ! Rarement une série n’a paru aussi proche de nos vies. Il est possible pour chacun d’entre nous de s’identifier à une histoire ou à un moment vécu. Tantôt drôle ou émouvante, la saison 2 est déjà disponible sur nos écrans pour les abonnés de Canal +, après un véritable triomphe aux Etats-Unis. Sterling K. Brown, qui joue le rôle de Randall, a d’ailleurs remporté le prestigieux Emmy Award du meilleur acteur dans une série dramatique.

Diffusée sur Canal +
Saison 2 en cours 

1. The Leftovers

Synopsis : Du jour au lendemain, 2% de la population mondiale disparaît subitement, laissant des millions de proches dans l’angoisse. À Mapleton, près de New-York, le chef de la police Kevin Garvey doit faire face à des affrontements entre une mystérieuse secte et la population.

Avis : The Leftovers est indéniablement une des plus belles séries adaptées pour le petit-écran. Inspirée du roman de Tom Perrotta « les disparus de Mapleton », elle s’impose comme la digne héritière de Lost sous ses aspects métaphysiques. La présence de Damon Lindelof en tant que réalisateur n’y est pas étrangère, lui qui était déjà scénariste de la série de Jack Shepard et ses compères. The Leftovers est avant tout une ode à la famille et à l’amitié. Comment peut-on encore vivre après la perte d’un être cher ? Comment se reconstruire tout en gardant l’espoir de retrouver un disparu ? Puissante et touchante, cette série a également le mérite d’avoir une bande son magnifique sous la baguette d’un immense compositeur, Max Richter.

Diffusée sur Canal +
Saison 3 terminée

Jordan PIOL-SPERANZA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*