News Ticker

Tiffany Mecheref : « Le Magistère a été un tremplin pour mon parcours professionnel »

Pourquoi avez-vous rejoint le Magistère Journalisme Communication des Organisations ? Quelles étaient vos motivations ?

J’ai rejoint le Magistère avec un objectif professionnel bien précis : devenir journaliste culturel. C’est au Québec que j’ai découvert la formation. En effectuant quelques recherches sur internet, je suis tombée sur le site du MJCO et malgré quelques réticences concernant les cours de droit, j’ai quand même envoyé ma candidature. J’ai été charmée par le caractère pluridisciplinaire de l’enseignement proposé. Je ne l’ai par la suite aucunement regretté.

Qu’est-ce que le MJCO vous a apporté autant humainement que professionnellement ?

J’y ai rencontré des ami.e.s d’exception qui désormais font partie intégrante de ma vie. Également, le contact avec certains professionnels des métiers du journalisme et de la communication s’est avéré des plus enrichissant. Au travers de leur expérience de professionnel, les enseignants m’ont beaucoup appris.

En effet, le Magistère est une aventure humaine, on y apprend à se soutenir et s’entraider pour faire face à l’adversité. On fait la fête, on révise, on travaille, on s’organise, on gagne considérablement en autonomie. C’est une familiarisation progressive avec notre futur de professionnel qui s’opère.

Quel est votre meilleur souvenir au sein du MJCO ?

Il y en a beaucoup ! Mais je crois pouvoir dire que la Magisterium 2017 est le plus mémorable. L’événement a été représentatif de ce que l’ensemble de cette formation représente : la vitalité et le dynamisme.

Quelle(s) compétence(s) avez-vous acquise(s) au sein de cette formation ?

Je suis parvenue à optimiser de manière considérable mon aisance orale et écrite. En effet, le Magistère permet la concrétisation régulière des savoirs théoriques acquis tout au long de l’année. Cela permet de mesurer facilement ses acquis et de se fixer de nouveaux objectifs. De plus, j’ai développé ma manière d’opérer et de composer lors de l’organisation de nombreux travaux de groupe.

Quel métier exercez-vous aujourd’hui ?

Contre toute attente, le Magistère m’a permis de m’épanouir et de concrétiser mon aptitude à communiquer. Désormais, j’occupe le poste de chef de projet junior à l’Agence Pure Moment, basée à Marseille. Je gère des projets de communication digitale pour plusieurs clients de la région PACA. Je peux sincèrement remercier la formation comme tremplin de mon parcours professionnel.

Pierre-Marie Federici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*