News Ticker

Sophie Antonicelli: ancienne journaliste juridique et nouvelle gestionnaire du Magistère JCO

Depuis le 4 février, le Magistère Journalisme et Communication des Organisations a vu l’arrivée d’une nouvelle  personne dédiée à la gestion de la formation : Sophie Antonicelli. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Pour commencer, pouvez vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

Je m’appelle Sophie Antonicelli, j’ai 36 ans, je suis mariée, j’ai deux enfants et j’habite à Trets. J’ai une maîtrise de droit. J’ai travaillé dans l’édition juridique assez longtemps. Pendant ces années j’ai également été journaliste juridique et responsable de rédaction. J’ai donc eu à gérer des revues, tout cela en région parisienne. Depuis que je suis dans le sud, j’ai travaillé en cabinet d’avocat en tant que documentaliste juridique notamment. Je découvre maintenant un nouveau métier.

Comment êtes-vous arrivée au Magistère ?

Je suis descendue dans le sud pour suivre mon mari qui a eu une mutation professionnelle intéressante. J’avais postulé pour des postes à l’université. Je pense que mon CV, notamment le côté édition et peut-être journaliste, a attiré l’attention. On m’a alors proposé de postuler pour le poste de gestionnaire du JCO.

Vous reprenez le travail de madame Chouraqui, qui assurait l’intérim depuis le départ de madame Préaux, quelles sont vos premières impressions ?

Pour l’instant c’est surtout une découverte du secteur public car, jusqu’à présent, je travaillais dans le privé. Avec madame Chouraqui, nous mettons en place une passation petit à petit car certaines choses sont en cours. Elle les finalise et moi je prends le relais. C’est un campus qui est quand même assez étendu. Il y a plusieurs services, plusieurs personnes à qui s’adresser et je commence à comprendre qui je dois interpeller pour telle ou telle chose. Mais c’est encore trop récent pour que je puisse vous donner des impressions plus concrètes.

Et du côté des professeurs et étudiants du Magistère?

Tout se passe très bien, tout le monde est très sympathique autant au niveau du corps professoral que des étudiants. Je ne suis pas encore bien au point, en général je botte en touche en disant « je vais me renseigner » (rires). Il va falloir encore un peu d’adaptation le temps que je comprenne tout ce qu’il faut faire et que je puisse vous apporter des réponses claires. Mais si vous avez une question, je ne vous laisse pas dans le vide: je vais chercher les renseignements et je vous les apporte une fois que j’ai une solution.

Comptez vous rester parmi nous longtemps ?

Vous êtes déjà pressés de me voir partir (rires)! Non je n’en ai aucune idée, pour l’instant je suis encore dans la phase découverte, on verra bien.

Hugo Chirossel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*