News Ticker

Projet des trois places : l’inquiétude des commerçants

Commerçants et riverains face à Maryse Joissains lors de la réunion d’informations du 2 octobre. Photo/MJCO

Il suffit de marcher dans le quartier pour constater l’étendue des travaux. Bruit, poussière, embouteillages, ballet de camions… ce projet d’envergure n’est pas sans conséquences pour certains commerçants et riverains. « C’est simple, mon chiffre d’affaires a baissé de 20 % les jours où auparavant il y avait le marché sur la place de la Madeleine », lâche le boulanger installé rue Mignet. Il regrette « le temps où les Aixois faisaient la queue dans la rue pour leur baguette ». Certains commerçants disent constater une perte de 20 à 50 % depuis le début des travaux. D’autres parlent de suppression d’emplois. Par ailleurs, les travaux généreraient aussi des difficultés de circulation et de livraison. Autre point noir : le manque évoqué de dessertes du quartier, puisque « quasiment plus de Diablines ni minibus ne se risquent à passer par le chantier des trois places », soupire Marjorie Pawlonka, à la tête du salon de coiffure My Design Hair. Or la clientèle de ces commerces de proximité́ est, selon ces professionnels, à 70% aixoise. Quelques pas plus loin, la manager de la boutique Tara Jarmon partage son agacement : « On en a marre du bruit, les travaux ont fait baisser la fréquentation du magasin ». Elle confie regretter un « manque de communication », alors que la directrice du chantier assure faire le tour des commerces pour informer sur les travaux en cours.

Une réunion d’information organisée par la mairie

Début octobre a eu lieu en mairie une réunion d’information sur les travaux. Commerçants, riverains, associations… étaient présents, face au maire Maryse Joissains et aux principaux acteurs du chantier, pour échanger. Tous s’accordant sur un point : le retour des maraîchers dès décembre 2018 sur les trois places. D’autres questions restent en suspens : qu’en est-il du projet de parking du parc Rambot censé́ apporter une solution à la piétonisation des places ? Des expertises notamment sont en cours sur ce sujet. Quant au comité d’indemnisation qui avait été évoqué, pour compenser les manques à gagner évoqués par les commerçants, Maryse Joissains a promis récemment dans la presse qu’il serait mis en place prochainement.

Jules BEDO, Maxime CHEHADE, Mélissa HENRY, Mathilde LOPEZ, Marine MARDELLAT, Alexandre REYNAUD 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*