News Ticker

Newsletter JCO : comment s’assurer la réussite ?

À chaque semestre sa rédaction. Et à chaque rédaction sa façon d’aborder la newsletter. Pour ceux qui reprendront le flambeau en 2019 et après, nous avons concocté une compilation de neuf conseils qui seront les plus utiles à votre réussite.

  1. Soignez votre orthographe. Cette attention particulièrement passe par une relecture assidue de votre part et de celle du reste de la rédaction, avant correction par Damien Frossard. Ainsi vous pourrez, lors de la correction finale, vous concentrer sur le propos et la qualité rédactionnelle de votre article.
  2. Organisez-vous ! Pensez à vous répartir les rôles de rédacteur en chef, de secrétaire de rédaction et de community manager pour que chacun sache ce qu’il doit faire et que la charge de travail soit répartie équitablement.
  3. Choisissez des sujets qui vous plaisent. Vous avez la chance d’écrire sur à peu près tout ce que vous voulez, alors autant proposer un sujet original, sur un thème qui vous tient à cœur ou vous interpelle. La qualité de votre article n’en sera que renforcée.
  4. Pensez à mettre à jour les tutoriels des outils Mailchimp ou encore WordPress si vous constatez des changements dans les fonctionnalités des deux plateformes. Ainsi vous éviterez les pertes de temps inutiles et les erreurs lors de l’envoi de la newsletter.
  5. N’hésitez pas à faire des propositions pour améliorer ou modifier la newsletter. Ajout de rubriques, nouveau concept d’articles, sondages… c’est votre plateforme, votre rédaction, et votre lieu d’expression. Alors tirez-en profit et modelez-la à votre image !
  6. Privilégiez des sujets locaux. Pour vous démarquer de l’offre journalistique que l’on trouve un peu partout sur Internet et qui reste bien souvent généraliste, pensez à ce qui se passe à proximité du Magistère. Vous pouvez même adapter l’actualité nationale à une échelle locale, ce qui constitue un exercice journalistique très formateur et ajoute une plus-value à vos écrits.
  7. N’oubliez pas de rédiger au moins un article par semaine concernant la vie du Magistère. Ces articles sont particulièrement intéressants pour les anciens étudiants qui reçoivent encore la lettre d’information, et sont curieux de connaître les actualités de la formation.
  8. Autant que possible, investiguez ! Interviews, recherches sur le terrain, prises de contacts avec des associations… les articles d’investigation demandent un investissement considérable mais sont bien souvent les plus pertinents, et les plus intéressants – autant à lire qu’à rédiger.
  9. Amusez-vous ! L’avantage de la newsletter, c’est que vous travaillez entre étudiants, dans une ambiance souvent sympathique, avec une grande liberté. Profitez-en pour laisser libre cours à votre créativité et pour renforcer vos liens avec les autres membres de votre rédaction.

      Écrivez davantage de papiers à propos de l’OM. Azir, qui faisait partie de la rédaction 2016, est formel : grâce à cette innovation, la newsletter devrait bénéficier d’une popularité jamais vue auparavant. Conseil bonus, à prendre au second degré… ou pas.

 

Maud GUILBEAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*