News Ticker

« Marseille à mes pieds » : tous unis autour d’une chaussure

Du 16 mars au 15 avril, une exposition photo se déroule au Phonographe. Elle met en scène 25 personnes ayant œuvré pour la ville, des sneakers aux pieds.

Pendant un mois, des clichés particuliers réalisés par Mona Grid et JC Luong, tous deux membres d’Igers Marseille, sont exposés dans un bar de la cité phocéenne.

L’idée est de représenter des personnalités de milieux totalement différents avec tout de même un point commun : les baskets. Cyril, l’un des membres du Sneakers Museum, explique que « la sneaker touche tout le monde ». C’est donc pour cette raison que cette exposition se nomme « Marseille à mes pieds ».

Cyril, Driss et Aubin sont trois passionnés de sneakers. Cumulant à eux trois environ 700 paires des années 1970 aux années 2000, ils ont décidé dans un premier temps de faire des expositions physiques avec le Sneakers Museum. Toutefois, une nouvelle idée leur est venue : « investir un lieu avec de la photo ». Les trois amis ont ainsi pris contact avec des photographes, à la fois reconnus et professionnels, pour mener ce projet collaboratif. Ensemble, ils ont ensuite choisi des personnalités à prendre en photo.

Leur volonté était de mélanger des réseaux divers avec des personnes ayant marqué la vie marseillaise. Ils ont donc sélectionné des Marseillais avec des activités variées dans des secteurs totalement différents. Parmi ces ambassadeurs, on retrouve donc entre autres Charlotte Faillard (une danseuse étoile), Ludovic Turac (un chef étoilé), Sandra Rossi (la directrice de la communication de la Ville de Marseille), David Walters (un DJ)…

Tous ont eu le choix entre plusieurs paires du Sneakers Museum pour être ensuite immortalisés dans un environnement qui leur appartient. « Quelques shootings ont été effectués sur leurs lieux de travail » précise Driss. Le but était donc réellement que toutes ces personnes gardent leur identité pour effectuer un réel mélange des milieux. L’objectif final est de montrer que cette basket « fait partie de la culture, de l’histoire et du quotidien » poursuit Cyril.

Des tirages des images présentées au Phonographe sont mis à la vente au profit des associations ayant participé à cette initiative : Etoiles des autismes, Hope project, Vœux d’Artistes … Courez donc découvrir les portraits ou, simplement, les chaussures de ces personnalités marseillaises.

Salomé Moisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*