News Ticker

Magisterium 2019 : le MDPA veut rapporter la coupe à Montpellier!

La tant attendue compétition inter magistères arrive la semaine prochaine à Aix-en-Provence. Tous les étudiants sentent la pression monter, et pas uniquement notre Magistère JCO organisateur. Clémence Barbet, première année au Magistère de Droit Public Appliqué (MDPA) à Montpellier, revient sur les préparatifs et l’organisation.

Comment les Montpelliérains ont-ils réagi à l’annonce du Magisterium à Aix ?

Nous avons directement accepté la proposition pour venir à Aix-en-Provence pour le Magisterium 2019 ! Le Magistère JCO nous a d’ailleurs immédiatement inclus dans le groupe avec les autres magistères pour l’organisation. Chez nous, une trentaine de magistériens se sont spontanément engagés pour venir, aussi bien des élèves de première que de deuxième année. Nous n’avons pas pu nous proposer pour organiser l’édition 2019 car nous accueillons déjà les 10 ans de notre Magistère comme gros événement.

Comment vous êtes-vous organisés en amont?

Je m’occupe personnellement de la communication et organisation car je suis membre de l’association étudiante. Mais je délègue à certains des missions importantes. Les Aixois nous proposent eux-mêmes les hôtels et la préparation d’autres détails comme la nourriture. Nous gérons le transport nous-même. Nous prendrons la voiture en nous arrangeant entre nous.

Comment avez-vous géré la préparation des épreuves ?

Nous avons très tôt organisé une grande réunion avec tous les étudiants intéressés. Elle a marqué le début de la préparation. Nous les avons interrogés pour savoir qui voulait participer à l’éloquence ou aux différents sports. Ainsi, six d’entre nous préparent l’éloquence et rédigent le texte. Seulement un passera l’épreuve bien évidemment le jour J mais nous n’avons pas encore déterminé qui. Pour le sport, nous avons organisé des groupes en fonction des préférences de chacun. Depuis, ils se réunissent là où ils peuvent, dans des stades par exemple pour le football. Tout le monde est motivé.

Et pour les pom-pom ?

L’entraînement a débuté il y a déjà deux mois. Toutes les personnes présentes participeront, même les garçons ! Nous nous sommes cotisés pour avoir la même tenue et l’association a acheté les pompons.

Qui s’est occupé de la photo d’intimidation ?

Nous l’avons réalisée d’intimidation tardivement. Nous avons tous proposé nos idées puis un petit groupe a mis en place les préparatifs. Notre peuple imposé est les Visigoths. Nous ne connaissions pas, mais après recherches nous sommes donc des vikings allemands (rires) !

A une semaine de la compétition que vous reste-t-il à faire ? Et quelles sont vos impressions ?

Nous devons encore modifier la chorégraphie des pom-pom. Nous participons seulement pour la deuxième fois au Magisterium, et nous nous sommes faits humiliés à l’éloquence l’année dernière. Les deuxièmes années aimeraient l’emporter pour repartir avec la coupe !

Marie Lagache

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*