News Ticker

Magisterium 2017: le plein d’émotions (1)

Les étudiants d'AMSE, vainqueur du Magistérium 2017

Les magistériens de toute la France ont vécu d’incroyables sensations durant cette 5ème édition à Aix-en-Provence qui a vu triompher les Aixois du AMSE. Des retournements de situations, des exploits, des surprises: tout y était. Retour sur l’épreuve de futsal qui, du samedi après-midi au dimanche matin, en est la parfaite illustration.

Les panthères du JCO ouvrent la compétition face au MAGEFI de Bordeaux, champion en titre de futsal. Ce premier match est intense et difficile. Score final: 0-0. Les organisateurs de la compétition prennent ensuite les choses en main et remportent leurs deux matches suivants, sur le même score de 2-0, contre le MDAE et le PSE de Paris. Les Bordelais parviennent également à suivre le rythme des Aixois. Le deuxième magistère d’Aix, le AMSE, est aussi présent dans cette poule A, de haut niveau, et marque de près l’équipe du JCO. Tout se joue entre ces trois équipes pour la qualification en demi-finale puisque seuls les deux premiers au classement peuvent y accéder. Bordeaux finit en beauté en gagnant son dernier match.

La confrontation entre les deux magistères aixois, JCO et AMSE, décide de la deuxième qualification. Au terme d’un match très serré, où les détails comptent, AMSE marque le but qui l’emmène tout droit en demi-finale. Le seul but pris par les JCO dans le tournoi dérobe ainsi leur rêve d’accéder à la phase finale. Tout part d’une touche, qui rebondit sur le poteau avant de revenir sur le côté, le gardien ne pouvant que regarder le ballon rentrer dans ses filets. Puis, les panthères se démènent pour essayer d’égaliser mais cette fois ci l’attaquante Rebecca se heurte au poteau. Dans ce scénario incroyable où on aurait pu croire que les JCO allaient pouvoir passer, ceux-ci se retrouvent dans une situation complètement inédite. Une fin malheureuse et impensable !

En effet, avant ce match, AMSE comptait 4 points, les JCO 7, et MAGEFI 10. En s’imposant, AMSE revient au même nombre de points que les champions du magisterium précédant. Mais ce n’est pas tout : dans cette situation folle, on doit alors passer par la différence de buts afin de pouvoir désigner celui qui prendra la seconde place. Coup du sort, les deux équipes ont encore une fois exactement le même nombre de buts marqués et encaissés. Pour les départager, la règle de la confrontation directe s’impose. C’est donc AMSE qui se qualifie. Les panthères sont effondrées, inconsolables. Le AMSE devient alors, et ce jusqu’à la fin du magisterium, la bête noire du JCO. Il faut savoir que ces derniers ont aussi bien gagné en finale de handball et de volleyball qu’au tournoi de futsal, à chaque fois face aux champions en titre. Cela ressemble grandement à une passation de pouvoir.

Les demi-finales de futsal, le dimanche matin, sont très engagées, avec beaucoup d’enjeu et de pression. Le MAGEFI arrive à battre aux tirs au but les BFA de Paris. Même scénario pour les MDAFC d’Aix qui triomphent des AMSE. La finale arrive enfin et ce sont les Aixois du MDAFC qui remportent la coupe  face au MAGEFI, qui ne réalise pas le doublé.

En conclusion, les Aixois sont à l’honneur dans toutes les compétitions sportives et cela se ressent au niveau du classement final. Les pompoms girls du JCO ont assuré le show et sont récompensées par leur 2ème place. C’est d’ailleurs celle qu’occupe le magistère JCO dans le classement final du magisterium. Un podium amplement mérité.

Finalement, les AMSE soulèvent la coupe de la 5ème édition du magisterium, suivi des JCO et des MJAE de Nancy. Ainsi, le trophée reste Aixois !

Julien Philipakis, Arthur Ansaldi, Elie Davy, Aude Remi et Azir Said Mohamed Cheik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*