News Ticker

Logan Paul : le YouTuber à scandales

Après sa dernière vidéo polémique, dans laquelle il filme un cadavre dans la forêt d’Aokigahara au Japon, le YouTuber américain Logan Paul se lance à nouveau dans la diffusion d’une vidéo morbide, en se montrant cette fois-ci en train de taser des rats morts.

« Je n’ai jamais fait une erreur pareille. Je suis entouré de bonnes personnes et je crois prendre les bonnes décisions, mais je reste humain. Je peux avoir tort. » Tels sont les mots du vidéaste au 16 millions d’abonnés, adressés à son public et au monde entier à la suite de son dérapage macabre. En décembre 2017, le vlogger Logan Paul, 22 ans, se rend dans la forêt d’Aokigahara, aussi connue sous le nom de « forêt des suicides », alors que son accès est strictement contrôlé pour prévenir ces actes. Là, il fait une horrible découverte : un jeune japonais pendu à quelques mètres de son groupe d’amis. Malgré le caractère choquant de sa trouvaille, le YouTuber continue de filmer et sa réaction face caméra montre clairement son irrespect envers le défunt, ne pouvant s’empêcher d’esquisser de petits sourires. L’horreur ne s’arrête pas là puisqu’il décide de monter et poster cette vidéo sur la plate-forme Internet, engendrant une polémique qui aboutira à un avertissement de la part de YouTube ainsi qu’à la suppression du contenu visé. « Wow. P*tain de méprisable » a posté sur Twitter Dylan O’Brien, acteur star de Teen Wolf, suivi par son confrère Aaron Paul de la série Breaking Bad : « Le suicide n’est pas une blague. Va pourrir en Enfer ». Cette histoire fera le tour du monde et le jeune homme recevra de nombreuses menaces pour son acte inhumain.

Provocation ou ignorance ?

Malgré ses excuses et promesses « peu convaincantes », le YouTuber récidive le 5 février 2018 en postant cette fois une vidéo où il se filme en train de taser des rats morts. Pendant presque une minute entière, on peut le voir s’acharner sur les petits animaux avec un pistolet à impulsion électrique, ricanant et faisant de l’humour sur son acte. Le public se déchaîne encore une fois et YouTube se doit d’appliquer sa politique, supprimant temporairement les publicités de son contenu, principaux revenus de la star. Toutefois, contrairement à sa précédente ignominie, la vidéo ne sera pas supprimée et peut encore être visionnée par les utilisateurs. L’association PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) ne se satisfait pas de la simple démonétisation de la vidéo et appelle la plate-forme à la supprimer définitivement. « Ce contenu n’a pas sa place sur YouTube, ni ailleurs » déclare Lisa Lange, vice-présidente de l’association.

Des règles à suivre

Ce qu’il faut savoir, c’est que la communauté de ce vidéaste est principalement composée d’adolescents entre 12 et 17 ans. Ce contenu n’est donc pas approprié. Il en est conscient et pourtant, il continue de pencher dans les thèmes morbides. De plus, bien que ces deux vidéos constituent la raison de ces scandales, le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai. Par le passé, il a simulé son assassinat sous les yeux terrifiés de ses fans. Malgré ces importants dérapages, Logan Paul n’a pas encore rempli les conditions pour être viré de la plate-forme. « On ne peut pas renvoyer les gens ainsi … Ils doivent violer une règle pour ça » a déclaré la PDG de YouTube, Susan Wojciki. Elle ajoute d’ailleurs qu’il n’a « rien fait de mal », soulevant des questionnements quant à la politique de bienséance du site. Si beaucoup aimeraient le voir disparaître des petits écrans, Logan Paul représente encore un important revenu pour la plate-forme et, s’en défaire, lui porterait un coup. Il faudra donc attendre un troisième avertissement pour que la star soit définitivement exclue.

Anthéa BATTAGLIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*