News Ticker

L’Office de Tourisme, vitrine du patrimoine Cézanne

Les bornes d'informations ont fleuri à Aix, ici à l'Office de Tourisme (photo N-O.T.)

L’Office se situe en face de la Rotonde et à deux pas de la statue en bronze à l’effigie de Cézanne. Entre les démarches actives de communication autour de ses lieux de vie et d’exposition, ainsi que la réponse aux attentes des voyageurs, l’institution est devenue une véritable vitrine du patrimoine culturel « cézannien ».

Tout débute en 1989, lorsqu’un incendie dévastateur se déclare sur la montagne Sainte-Victoire. Voyant brûler le paysage symbolique de la peinture de l’artiste, une prise de conscience collective émerge. A l’occasion de l’exposition « Sainte-Victoire-Cézanne 1990 », la Ville sollicite les services de l’Office de Tourisme pour l’accueil des visiteurs, les guides conférenciers ou encore la création de circuits Cézanne. L’événement connaît un succès tel que les élus de la ville engagent une réflexion autour sur l’offre touristique et culturelle autour du peintre.

L’objectif attribué par la mairie à l’institution touristique se qualifie surtout en termes de résultats. Il s’agit principalement d’optimiser la fréquentation et les recettes liées à l’exploitation de ce patrimoine unique. Pour plus d’efficacité, l’Office adapte ses moyens de communication sur les sites Cézanne selon les types de visiteurs. Ainsi, s’agissant des touristes et de la clientèle locale, les documents informationnels et promotionnels, internet (un site web et une page Facebook) et l’affichage réseau Infocom sont appréciés. Concernant les amateurs d’art, il est question d’un accueil presse spécialisée ou encore de reportages photos et télévisés. Enfin, les professionnels du tourisme sont sensibilisés grâce à divers salons professionnels, et d’importants partenariats (Comité Régional de Tourisme, Atout France…).

Et cette stratégie de communication porte ses fruits. Selon un rapport d’activité, les sites Cézanne représentent 41% des prestations et produits vendus sur l’année 2015. Un chiffre jamais atteint auparavant. La clientèle de ce tourisme revêt même un caractère international : Angleterre, Etats-Unis, Japon, ou encore la Corée, beaucoup parcourent le monde pour découvrir « la ville de Cézanne ». D’ici la fin d’année, l’Office de Tourisme travaillera sur les actions locales, dans une volonté d’améliorer la notoriété de l’atelier du peintre et des carrières de Bibémus entre autres. La « Cézanne mania » n’est donc pas prête de s’arrêter à Aix.

Nina-Ornella Tourainne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*