News Ticker

L’Histoire refait surface

Représentation du Palais Comtal d'Aix-en-Provence au XVIIIe siècle, par Honoré Gibert au XIXe

Un pont vers le passé. Voilà ce que constituent déjà les fouilles engagées sur les trois places. Tous les jours, résidents et touristes se pressent aux pieds du Palais de Justice, pour admirer ce que les entrailles de la ville ont gardé secret durant des siècles. 

Ces vestiges offrent un voyage vers une cité antique, devenue au fil des âges capitale de la Provence, lorsque le Palais des Comtes s’y installe au début du 13ème siècle. Une période souvent méconnue des Aixois, que Nuria Nin et son équipe font resurgir pierre par pierre.

C’est d’abord la voie Aurélienne qui refait surface: cette route antique, reliant Rome à l’Espagne à partir de -241 avant J-C, est la première à se révéler aux archéologues. Les découvertes se poursuivent sous les pinceaux délicats des archéologues. Au 15ème siècle, le Roi René, figure emblématique de la ville, s’installe à Aix de manière définitive. De nombreux aménagements seront alors réalisés, notamment la construction de la place des Prêcheurs, ainsi que l’intégration dans l’enceinte de la forteresse du collège des Prêcheurs.

Dès lors, c’est un véritable village intra muros qui se dresse en plein coeur d’Aix en Provence.

Désormais élevé au rang de patrimoine d’exception, le chantier n’en finira pas de surprendre les passionnés d’Histoire, puisque la ville a annoncé lors du dernier conseil municipal, vouloir offrir aux Aixois la possibilité de visiter les vestiges. Ces vestiges que la Ville voudrait pouvoir préserver pour les offrir aux Aixois. D’autant que ces derniers sont passionnés: 17 000 visiteurs se sont pressés sur le site à l’occasion des journées du Patrimoine.

Qu’adviendra-t’il de cette découverte ? Comme l’a évoqué Jean-Marc Perrin, conseiller départementale des Bouches-du-Rhône, des espaces vitrifiés pourraient voir le jour suite à la requalification des trois places, pour que l’Histoire continue de vivre en plein coeur de la ville.

Jules BEDO, Maxime CHEHADE, Mélissa HENRY, Mathilde LOPEZ, Marine MARDELLAT, Alexandre REYNAUD 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*