News Ticker

L’histoire de trois Magistériennes « en mode bonheur »

Entre Marseille, Aix et Paris, elles sont chargées de communication ou consultantes. Mais l’amitié, la passion de l’écriture et de l’image leur permet de toujours se retrouver sur « leur » blog… Rencontre avec trois jeunes filles plutôt « bien dans leurs baskets » même si, bien sûr, elles ne portent pas que ce type de chaussures…
Fin des partiels. Besoin de souffler et décompresser. Besoin également de se faire plaisir et de se mettre… en mode bonheur! C’est ainsi qu’est né le blog éponyme: de cette triple envie co-signée par Anouk, Julie, et Sèverine. « Marseille-Provence 2013 et l’année de la culture ont beaucoup joué sur notre envie de faire ce blog », détaillent les trois amies. « Il se passait plein de choses autour de nous: notre ville changeait et on voulait le faire savoir. La double formation journalisme/communication nous a alors aussi beaucoup servi. Et une fois nos partiels de M1 terminés, en mai 2013, nous nous sommes lancées dans cette aventure… »
L’aventure certes. Mais les trois jeunes filles ne sont pas parties la fleur au fusil. Pour preuve, leur blog trouve rapidement sa place. Car outre le professionnalisme lié au Magistère JCO, elles se font plaisir. « En Mode Bonheur, c’est vraiment un état d’esprit: on ne parle que de ce qu’on aime. Nous y partageons nos bonnes adresses, nous faisons des reportings d’événements, surtout de concerts, de festivals, d’expos… On parle aussi de mode avec des portraits de jeunes créateurs qu’on a envie de faire connaître ou encore de nos voyages et autres escapades ». Et le tout fait mouche. Avec, à la clé, un contenu susceptible d’intéresser le plus grand nombre: (jeunes) hommes ou (jeunes) femmes. Passionné ou non de mode. Plus ou moins intéressé par la culture… Mais, toujours, avec un un accent aussi charmant que chantant. « Depuis février 2014, nous sommes partagées entre Marseille et Paris tout en gardant le même esprit: celui de ne parler que de ce qu’on aime, et notre esprit du Sud! ». Résultat, là où on s’attendrait à du « girly  suranné », on trouve toujours sa dose de « friendly décalé ». La première fois, on y va par curiosité. Ensuite, on y retourne par intérêt, certain de passer un bon moment, entre textes et photos, restos et mode, voyages et musique…
Enfin, parce qu’Anouk, Julie, et Séverine mènent aujourd’hui une vie professionnelle aussi remplie qu’épanouie, le ton de leur blog n’a pas varié. Leur objectif n’a en effet jamais été d’en faire un outil professionnel, mais bien une porte ouverte sur la passion et l’évasion. Parce qu’il suffit parfois de quelques clics pour se mettre … « en mode bonheur »!
« En mode bonheur », un blog signé, par ordre d’apparition sur le gif (à cliquer) ci-dessous:
Julie Vandal
Séverine Grimaud
Anouk Plantevin
GbO5oT

L’une des (nombreuses) palmes du blog (extrait du top 10 des « passants les plus relous » rencontrés par des distributrices de flyers…)
« … Les asiatiques: tendre un flyer à un asiatique c’est un peu comme lui demander 2000€. Du moins, la réaction est la même. Si bien qu’on en est venu à se faire des « défis chinois ». Celle qui arrive à créer un contact visuel et mieux, refiler un flyer à un asiatique a gagné.
(…)
Le croisiériste: se rapproche un peu du « défi asiatique ». Etant dans une zone très touristique, l’été c’est un flot ininterrompu d’étrangers en shorts, sandalettes et casquettes qui défile sur le Cours Mirabeau. Mais ce qui différencie les croisiéristes des touristes normaux, au delà du fait qu’ils portent une petit macaron sur la poitrine avec un numéro, c’est qu’ils se déplacent en méga groupe, et que sur ce méga groupe, AUCUN ne daigne t’adresser un regard. Tu vois Simba au milieu de la horde de gnous ? Bah pareil! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*