News Ticker

Laura Borrego : « Le Magistère m’a offert des opportunités professionnelles déterminantes pour la suite de mon parcours »

Pourquoi avez-vous rejoint le Magistère Journalisme et Communication des Organisations (MJCO) ? Quelles étaient vos motivations ?

J’ai rejoint le MJCO en 2014 avec l’objectif de devenir concept-rédactrice et de travailler au sein d’une agence professionnelle. Après un DUT en Techniques de Commercialisation à Marseille, je voulais me spécialiser dans les domaines de la communication. Je voyais le Magistère comme une formation complète, à la fois pratique et théorique, avec une alternative possible grâce au double diplôme en droit.

Qu’est-ce que le MJCO vous a apporté humainement et professionnellement ?

Humainement, le Magistère m’a fait grandir. J’ai appris à être autonome et à mener avec polyvalence plusieurs dossiers en même temps. J’ai aussi rencontré des personnes formidables. Toutes m’ont permis de grandir et d’appréhender les relations de travail de manière positive.

Professionnellement, les missions Synergie (surtout celle que j’ai effectuée en 1ère année au sein de l’Etablissement Français du Sang) se sont avérées très instructives. Elle m’a permis de réaliser que le milieu associatif et les grandes causes publiques sont des sujets qui me motivent vraiment et pour lesquelles j’aimerais m’investir, humainement et professionnellement, au travers de la communication.

Quel est votre meilleur souvenir au sein du MJCO ?

Mon meilleur souvenir restera la victoire du MJCO au Magistérium de Paris bien sûr. Tous et toutes de rouge et de noir vêtus pour célébrer et chanter à tue-tête notre hymne ! Ce fut inoubliable. Ce sont des moments forts que seule cette formation est capable de proposer dans le cadre de cette compétition exceptionnelle.

Quelle(s) compétence(s) avez-vous acquise(s) au sein de cette formation ?

Grâce au MJCO, j’ai pu approfondir mes compétences dans le domaine de la communication digitale (création de sites internet, retouche photo grâce au logiciel Photoshop, mais également la pratique du montage vidéo). J’ai également développé un intérêt croissant vis à vis du monde qui m’entoure et j’ai appris à me montrer réceptive à l’actualité. Les travaux individuels de recherche m’ont fait gagner en autonomie. Aussi, la possibilité de faire une année de césure entre la 1ère et la 2e année de Master a été une chance inouïe : cela m’a permis de découvrir la culture australienne, de perfectionner ma maîtrise de la langue anglaise et d’appréhender l’avenir différemment.

Quel métier exercez-vous aujourd’hui ? Est-il en lien avec les enseignements du MJCO ?

Je suis aujourd’hui consultante dans les relations presse dans l’agence « Idenium » où j’ai fait mon stage de fin d’études. Puis on m’a proposé un CDI que j’ai accepté avec joie. Je gère aujourd’hui des comptes administrateurs de réseaux sociaux comme Snapchat France, Urban Renaissance qui est un investisseur et promoteur immobilier, MINI France pour le projet de design Urbain Faire x Paris et des agences de communication digitale (Braaxe ou encore Artefact). En somme, le Magistère a été synonyme d’opportunités professionnelles déterminantes pour la suite de mon parcours.

Pierre-Marie Federici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*