News Ticker

La place du musée Granet dans la vie des jeunes aixois

Le musée Granet

Le musée Granet 180 ans d’Histoire

La ville d’Aix-en-Provence fait l’acquisition en 1825 d’un bâtiment du XVIIe siècle : le Prieuré de Malte. Il devient en 1838 le musée Granet, labellisé « musée de France ». Géré depuis 2003 par la Communauté du Pays d’Aix, il a nécessité trois ans et 25,5 M€ de travaux. Le musée rouvre ses portes le 3 mars 2006, avec une superficie multipliée par sept, il propose 4000 m2 de peintures et de sculptures. De l’Art primitif en passant par la Renaissance pour finir avec les chefs-d’œuvre de l’Art moderne et contemporain, le musée offre près de 600 œuvres permanentes et éphémères.

Un moteur pour l’activité culturelle, éducative et économique du territoire

Le musée place la dimension pédagogique au cœur de son projet. En effet, des ateliers sont ouverts aux enfants le mercredi et pendant les vacances, aux familles, aux écoles. Les visites sont adaptées aux malvoyants et malentendants, des soirées étudiantes sont régulièrement organisées, ainsi que des concerts ou encore des conférences… Le but est de toucher tous les publics de manière ludique. Il est le seul musée régional à détenir une convention dans le cadre de la Réunion des musées nationaux Grand Palais (Rmn-GP). C’est la preuve de son dynamisme et de son importance locale ainsi que nationale.


Les apprentis jusqu’à 25 ans bénéficient d’un tarif réduit de 4 euros. Les moins de 18 ans et étudiants de moins de 26 ans, jouissent de la gratuité. En 2012, 21 654 étudiants et jeunes de moins de 18 ans ont visité le musée, ce qui représente une part de 14% du total des entrées. Comment expliquer ce faible taux d’intérêt des jeunes pour l’art dans une ville aussi riche culturellement qu’Aix-en-Provence.

Le lycée Vauvenargues se trouve à cinq minutes à pied du musée Granet. Et pourtant les élèves ne montrent pas l’enthousiasme escompté. « Je ne vais pas si souvent que ça au musée, j’y vais avec l’école, mais c’est tout » s’exclame Céline,  première S. « Je n’y vais qu’avec mes parents, voire mes grands parents » réplique julien terminale ES en rigolant. Jessica, terminale ES, se confie « J’aime bien, je n’irai pas toute seule, mais si on m’y emmène oui ». Le décor est planté, les jeunes ne semblent pas être passionnés. Pourquoi ? « Pas besoin d’aller dans les musées pour découvrir l’art, c’est un peu la jeunesse actuelle, on ne va pas au musée, on préfère regarder ce qui nous plait sur Internet » explique Laura, première L. Ses camarades acquiescent avec ferveur.  Sarah, première ES, ajoute « en plus, moi je n’aime pas quand il y a des guides, je préfère regarder moi-même l’œuvre et avancer à mon rythme ». « Tous les adultes ont l’air intéressé, donc je pense que ça vient avec l’âge. Pour l’instant ça ne nous intéresse pas plus que ça » termine Nicolas, 18ans.  L’art est une affaire personnelle, certes, mais le musée Granet ne semble pas être la priorité de l’ensemble des moins de 18 ans interrogés.

Concernant les 18/25 ans, trois tendances se dégagent nettement. Les étudiants se prédisposant déjà à travailler dans le domaine de la culture. C’est-à-dire inscrits en master droit de la culture et des médias (MDCM) à la faculté de droit et de sciences politiques d’Aix-en-Provence, ou encore en master médiation culturelle de l’art (MMCA) à la faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences humaines, les étudiants d’autres filières et les jeunes de moins de 25 ans non étudiants.

Emma, en MDCM, est passionnée par l’art, « J’adore le musée Granet ! J’y vais à chaque exposition et je connais par cœur les œuvres permanentes. Je serai évidemment présente à la soirée de jeudi soir. Je trouve que ces événements sont géniaux car ils mélangent toutes les cultures ! ». A contrario, Thomas, en MMCA, estime que le musée Granet n’est « pas assez grand » et que « les collections ne sont pas adaptées à un public jeune. » Fanny, esthéticienne, développe et approfondit les propos de Thomas, « je ne vais jamais dans les musées, y compris le Granet car je ne pense pas à y aller. » Sandra, femme au foyer, pense que le musée Granet n’est fréquenté que par « des personnes âgées – parce qu’elles ont le temps ».  « Pour apprécier un musée, il faut y aller accompagné, il faut qu’on nous explique, si personne ne nous sensibilise dès petit à comprendre l’art, ce sera très difficile en grandissant d’apprécier » conclu Julie,  étudiante en langues étrangères appliquées. 

La majorité des 15/18 ans semble fréquenter que très peu le musée. En revanche, ce n’est pas qu’une question d’âge mais surtout d’appréciation. Les amateurs d’art sous toutes ses formes y passent du temps et profitent de tous les événements qu’il met en place.

Léa SACCHERO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*