News Ticker

La newsletter ne change pas, elle s’améliore

Rédaction de la Newsletter au premier semestre 2018-2019

Après plus de quatre ans et une centaine d’éditions envoyées les différentes rédactions ont laissé les traces de leur passage. Entre transformations, mises à jour et nouveautés, le moment est venu de faire le point sur l’évolution d’une newsletter faite pour et par les futurs journalistes et communicants.

Chaque début de semestre voit apparaître une nouvelle équipe aux commandes de la newsletter du magistère. Des groupes de quatre à six étudiants ont pour mission de faire vivre et moderniser cet outil de communication. On ne compte plus les changements apportés, certains évidents, d’autres plus discrets. Quelques-uns sous l’impulsion de Damien Frossard, une grande partie par la force de proposition des étudiants.

Changements de fond et de forme

Attachée à ses rubriques et à son heure de publication, la newsletter est ancrée dans le paysage magistérien. « Ponctualité et rigueur sont les mamelles du journalisme » comme le dit si bien Thierry Noir, professeur au magistère. Ce semestre chamboule les habitudes : terminé les envois en fin de semaine, désormais la newsletter apparaît dans vos boites mails le lundi matin. Histoire de commencer la semaine avec les – douces – nouvelles des magistériens.

Côté rubrique, les « piliers » sont pratiquement restés les mêmes d’une année sur l’autre : culture, politique, sport et la tant attendue vie du magistère. Même si on peut noter quelques changements importants. Ces lecteurs pleuraient en effet la disparition de la rubrique « événement » il y a plusieurs semestres, alors que le volet « international » entrait en jeu. Et en novembre, la rédaction 2018/2019 célébrait l’arrivée de la rubrique « Société », longtemps boudée par Damien Frossard. Une victoire pour tous les journalistes passés par la newsletter. Grâce à ces six items, la rédaction a pu couvrir un large panel de sujets et écrire autant de reportages. Au magistère on met l’accent sur l’actualité locale, les enquêtes de terrain, l’investigation, le journalisme, le vrai.

Au-delà des rubriques phares, d’autres contenus ont évolué progressivement. Par exemple, la rubrique « bonnes adresses » devenue « coups de cœur » à la rentrée 2017. L’occasion pour les apprentis journalistes d’élargir les horizons, de partager leurs bons plans, mais pas que ! Les rédactions font remarquer que ce format est sans conteste celui où l’on s’amuse sur l’écriture. La rubrique est d’ailleurs très appréciée des lecteurs.

Journalistes, oui, communicants, aussi

A la newsletter il ne suffit pas d’écrire des articles de qualité. Il faut aussi les publier et les diffuser avec panache. En 2017, l’équipe en place lance les sondages hebdomadaires. Depuis, chaque semaine, la rédaction vous pose une question sociétale en lien avec les articles. Un sondage, jusque-là uniquement disponible sur le site du magistère. Nouveauté cette année : vous pouvez y répondre directement sur les réseaux sociaux. Une vraie réussite ! Jamais autant de réponses n’avaient été recensées. Plus largement les réseaux ont pris de plus en plus de place dans le fonctionnement de la newsletter. Depuis la rentrée 2018 l’équipe travaille en étroite collaboration avec la communication du magistère. Chaque jour un article de la newsletter est mis en avant dans des publications Facebook et Twitter. Une façon d’être lu par un plus large public et de créer l’interaction sur les différents sujets.

Chaque début de semestre voit apparaître une nouvelle équipe aux commandes de la newsletter du magistère. Jusqu’à présent, elles ont toutes pris part à sa transformation. Elles l’ont rendu plus professionnelle à chaque fois. Mais le champ des possibles est encore vaste. Les équipes à venir reprendront le flambeau et amèneront avec elles des idées novatrices, on l’espère, vous n’aurez pas le choix.

Cécile Vassas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*