News Ticker

La Japan Expo Sud marque le coup pour ses 10 ans

La Japan Expo Sud 2019 à Marseille @JapanExpoSud

La dixième édition de la Japan Expo Sud s’est déroulée du 22 au 24 février au Parc Chanot à Marseille. Entre nouveautés, programme alléchant et invités de marque, le cru 2019 a été des plus remarquables.

19h30, dimanche 24 février. Les derniers fidèles se fraient un chemin vers la sortie du Palais des Congrès de Marseille. La très attendue avant-première de « Fate/Stay night : havens’s feel II » vient de se terminer ; et avec elle la Japan Expo Sud 2019. La bruyante foule, souvent déguisée (en « cosplay ») se dirige nonchalamment vers la sortie. Ici une personne à l’apparence de Bakugo (Boku No Hero Academia). Là, une autre qui ressemble à Asuna (Sword Art Online). Ainsi se conclut la dixième vague de la Japan Expo Sud.

Longtemps dans l’ombre de la convention « mère » à Paris, la petite soeur de Marseille n’en finit plus de se développer, d’attirer aussi bien le public que les invités. Elle aura, cette année encore, tenu en haleine des milliers de personnes, amatrices de culture japonaise. Le record d’affluence datant de l’année précédente a d’ailleurs été battu : près de 50000 personnes contre 42000 en 2018. Il faut dire que les choses ont été faites en grand.

Si un tel événement constitue toujours une « fête, une occasion de partager une passion commune » selon Camille, une participante. Il faut dire que le « casting » 2019 faisait particulièrement saliver. Quelques pincées de grands noms japonnais de la musique  comme Emi Arisaka ou le groupe de J-pop Kolme. Une dose de cosplayeurs de talent à l’instar de Lyel, Macky ou Annshella. Saupoudrez le tout d’une pincée des dessinateurs de mangas (Jorys Boyer, Terumi Nishii…) et vous obtenez un cocktail détonnant.

Mais plus que les invités, c’est la richesse du programme qui a conquis le public. Pour Camille, pas de doute, « c’était génial, il n’y avait vraiment pas de place pour l’ennui ». Entre karaokés géants, démonstrations d’arts martiaux, séances de dédicaces, blind test ou autres diffusions d’animés récents, les activités traditionnelles ont séduit les visiteurs. Toutes celles autour du cosplay n’ont évidemment pas manqué. Mais l’édition 2019 s’est aussi et surtout démarquée par son originalité. On peut citer pêle-mêle des cours de japonais géants animés par Julien Fontanier, Youtubeur populaire, des initiations à la cuisine nipponee ou encore un concert de J-pop. Pour fêter les 10 ans de la Japan Expo Sud, un documentaire et une exposition ont aussi retracé les grandes lignes de l’« aventure ».

En bref, un week-end mémorable, riche en émotions et expériences !

Maxence Gevin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*