News Ticker

Jenn Guerrieri : étudiante devenue auteure à succès

« Je n’attendais rien en me rendant au Salon du livre. J’aurais été comblée si dix personnes étaient venues me voir. Alors plus de cent… c’était incroyable, et intimidant ». Lorsqu’elle commence son aventure sur la plateforme d’écriture en ligne Wattpad, Jennifer Guerrieri n’imagine pas qu’un an et demi plus tard elle puisse participer au plus grand rassemblement littéraire de France pour présenter « Attirance criminelle », son premier livre de Dark Romance. De nature réservée, la jeune fille laisse tout de même se dessiner sur son visage un petit sourire de fierté. Et elle peut se le permettre. Étudiante en troisième année du Magistère Journalisme et Communication des Organisations, Jennifer n’avait jamais envisagé de carrière d’auteure. Pourtant, à peine deux mois après sa sortie, son premier ouvrage s’est déjà écoulé à plus de mille exemplaires papier.

Entre Jenn et les mots, l’histoire n’est cependant pas nouvelle. « J’ai toujours écrit, même si avant ce n’était que pour moi. J’utilisais les mots comme une forme de thérapie ». C’est d’ailleurs pour se libérer du stress quotidien que la jeune auteure commence à rédiger Attirance Criminelle. Sur son téléphone, dès que son emploi du temps le lui permet, elle pianote à toute vitesse pour faire vivre ses personnages de Dark Romance. Et l’histoire que Jenn invente, elle la partage avec la communauté Wattpad sous le pseudo « Mad words ». « Je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Et puis, progressivement, de plus en plus de gens ont commencé à s’intéresser à ce que je racontais ». Pour l’auteure en herbe, son succès pourrait s’expliquer par le caractère inédit du genre et du thème qu’elle a su s’approprier. « En mettant le syndrôme de Stockholm au centre de l’histoire, j’ai l’impression d’avoir piqué la curiosité des lecteurs. C’est un sujet assez fascinant ».

Derrière elle, les proches de Jenn l’encouragent à vivre pleinement cette aventure inattendue, ce succès presque brusque. Pourtant, ils n’ont pas su les premiers ce qui se tramait lorsque la magistérienne de 23 ans attrapait son téléphone pour faire jaillir les mots qui, maintenant, les rendent si fiers. Rougissant légèrement, elle admet que la pudeur l’a d’abord poussée à ne pas en parler autour d’elle. « Je n’en ressentais pas le besoin, je faisais ça sans rien attendre de plus que de partager mes histoires avec d’autres amateurs de littérature ». C’est Jordan, son petit-ami, qui s’est le premier aperçu que quelque chose était différent. « Il n’arrêtait pas de me demander à qui j’écrivais » s’amuse Jenn. « Donc j’ai fini par lui dire, et maintenant c’est mon plus gros soutien, suivi de près par ma famille et particulièrement ma mère ».

Tout en humilité, jouant avec ses mains pour se donner un peu de contenance, Jenn Guerrieri est fière aujourd’hui d’annoncer qu’Attirance Criminelle deviendra très probablement une trilogie. « La suite est déjà écrite. Je me concentre maintenant sur la correction, je m’applique à développer plus encore la psychologie des personnages ». En attendant, vous pouvez vous procurer le premier volume édité par Plumes du web. Il est disponible un peu partout sur internet.

Maud GUILBEAULT

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*