News Ticker

« Exercice exercice exercice » : pression médiatique au CEA Cadarache

Mercredi 26 septembre un exercice de simulation de pression médiatique se déroulait au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives de Cadarache (CEA). L’occasion pour quatre magistériens volontaires de se prêter au jeu du journalisme de crise.

« Exercice, exercice, exercice ». Un violent séisme vient de frapper la Provence et les dégâts sont considérables… Plusieurs fois par an, le CEA Cadarache se livre à des exercices de simulation pour maîtriser la gestion des risques potentiels mais surtout pour parfaire leur stratégie de communication en situation de crise. Quelques journalistes sont généralement conviés pour participer et entraîner le service de communication. Cette fois ce sont Anna, Olivia, Cécile et Louis-Guillaume, quatre magistériens JCO de première année qui ont été mis à l’épreuve, sous l’œil attentif de Damien Frossard, intervenant au Magistère et au CEA Cadarache.
Dès 9h la formule « Exercice, exercice, exercice » signale le début de la simulation. Au programme un séisme, deux bâtiments du site touchés, plusieurs victimes et des contaminations. Placés dasn des conditions réelles les étudiants sont chargés de couvrir l’événement. A l’affût de la moindre information – souvent incomplète et parfois contradictoire – livrée par le service communication du CEA, ils se lancent dans la rédaction de plusieurs brèves tout au long de la matinée. Deux points presses sont aussi organisés, le premier à 11h avec Guy Brunel, Directeur de la communication, le second en fin de matinée avec le Directeur, Christian Bonnet. L’occasion pour les étudiants d’entrer en contact et de se former directement auprès de professionnels. Après cinq heures passées sur le qui vive l’exercice prend fin aux alentours de 13h. La tension retombe enfin au CEA Cadarache.

«Bien plus qu’un exercice »

Cet entraînement s’est avéré particulièrement constructif pour les aspirants journalistes et communicants. « On a fait un vrai travail de journaliste, j’ai beaucoup aimé participer à cette mission ! » s’enthousiasme Anna. Un sentiment visiblement partagé par les quatre participants. Cette simulation de pression médiatique constitue pour eux une véritable expérience professionnelle dans la cadre particulier du CEA, un aspect salué par Louis-Guillaume « Nous sommes plongés dans la communication de crise, c’était bien encadré et très professionnalisant, c’était bien plus qu’un simple exercice ! ». Guy Brunel semblait lui aussi satisfait de cette collaboration et du travail fourni par les étudiants. Des réactions qui laissent espérer le renouvellement de cette expérience et, pourquoi pas l’émergence de nouvelles collaborations entre le CEA Cadarache et le Magistère JCO.

Cécile Vassas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*