News Ticker

Entraîneurs de foot : entre sport et éducation

Cage de football by JPP

Le football est une passion. Pour les joueurs comme pour les entraîneurs. Pour ceux qui le pratiquent comme pour ceux qui le regardent. Reportage dans le club historique de la ville d’Aix au contact de deux ses entraîneurs.

Le Pays d’Aix Football Club, structure emblématique de la ville, passé par la D1 il y a près de 50 ans, fait de la préformation un de ses objectifs principaux. Afin de coacher les futurs talents du bassin aixois, le club mise sur de jeunes entraîneurs dont Mehdi et Francesco. Mais leur rôle ne s’arrête pas là.

L’exemplarité. Voilà ce que demandent les entraîneurs à leurs joueurs. « Le match du dimanche matin doit être la récompense d’une bonne semaine, à l’entraînement comme l’école », explique Francesco, entraîneur d’une équipe U13 (catégorie d’âge entre 11 et 13 ans). Le football, plus qu’un simple jeu, doit en effet permettre d’inculquer certaines valeurs aux enfants, comme le respect ou l’altruisme. Mehdi insiste en ajoutant qu’il est important de profiter de sa légitimité d’entraîneur pour rappeler que l’école doit rester prioritaire.

« Le seul mot d’ordre est le plaisir de jouer ensemble »

Effectivement, les U13 sont dans un âge charnière. Leurs entraîneurs sont souvent plus écoutés que leurs professeurs, il est donc important que leur travail ne se limite pas à l’apprentissage du football. Il y a aussi une mission sociale dans leur rôle d’éducateur. D’ailleurs les instances régionales l’ont bien compris puisqu’il n’y a désormais plus de classement dans cette catégorie d’âge : le foot doit avant tout être un amusement. Pour certains enfants la pratique de ce sport constitue aussi une échappatoire, une manière de sortir de leur quartier et de s’échapper des problèmes quotidiens le temps d’un entrainement ou d’un match. Et même si les joueurs viennent de tous les horizons, sur le terrain, le seul mot d’ordre est le plaisir de jouer ensemble.

Malgré tout, l’un des objectifs est aussi d’apprendre aux jeunes joueurs les bases du sport. Mehdi et Francesco ont, pour ce faire, deux séances hebdomadaires ainsi qu’un match. Lors de la première partie des entraînements, l’accent est mis sur les fondamentaux : passes et contrôles de balle. La seconde, plus technique, est orientée sur des jeux avec le ballon ou bien sur des aspects tactiques. Bien qu’à cet âge, le plus important pour les enfants est de s’amuser, lors de l’entraînement le sérieux et la rigueur priment. Tout ce petit monde donne d’ailleurs le meilleur de soi et c’est souvent beau à voir.

Dimanche, c’est jour de match. Et là où le football professionnel semble avoir perdu certaines de ses valeurs au profit de l’argent, son petit frère le foot amateur, lui, tâche de ne pas les oublier. Notamment, grâce au travail des éducateurs.

Valentin Farro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*