News Ticker

Dossier: les élections américaines

Qui de Clinton ou Trump accédera à la maison blanche ?

Qui de Clinton ou Trump accédera à la maison blanche ?

Le mardi 8 novembre auront lieu les élections présidentielles des Etats-Unis d’Amérique. Annoncé comme étant le pire de l’histoire du pays, ce duel entre les deux candidats s’annonce sans merci. Explications.

Les primaires

Tout a commencé par une lutte fratricide entre chaque membre de partis pour conquérir les voix de leurs pairs. Chez les Démocrates, Bernie Sanders, le candidat atypique et le plus à gauche de tous, soutient la cause féminine. Face à lui, Hillary Clinton. Sanders séduit les jeunes par sa position antisystème alors que la femme de l’ex-président est pour eux l’incarnation même de l’establishment. Après une campagne très serrée, c’est l’ancienne first lady qui l’emporte non sans mal.

De l’autre côté, chez les Républicains, on annonce l’arrivée d’un autre Bush, Jeb, le petit frère de George W. Cependant, il est très attaqué par le milliardaire Donald Trump qui a bâti sa fortune autour d’émissions de téléréalité et autres concours de beauté. Ce dernier ne cesse de créer le buzz par ses discours choc et ses attaques envers les autres candidats. Ses adversaires se nomment Ted Cruz, John Kasich et Marco Rubio. Les deux derniers sont vite relégués en seconde zone et doivent abandonner. Trump finit par faire plier son dernier adversaire Ted Cruz qui abandonne la course à la Maison Blanche.

Trump vs. Clinton

Cette élection a, comme souvent aux Etats-Unis, été marquée par de nombreux spots publicitaires dénigrant l’adversaire. Des scandales ont aussi éclaté. L’état de santé de Madame Clinton ou les propos graveleux de M. Trump, pour ne citer qu’eux. Que des scoops qui visent à déstabiliser et décrédibiliser les deux finalistes. Récemment, c’est Hillary Clinton qui a reçu les foudres des journalistes. L’une de ses conseillères, proche de la chaîne de télévision CNN aurait demandé les questions en amont d’une apparition télévisée. Cette élection est vue pour beaucoup d’Américains comme la pire de l’histoire du pays non pas pour les scandales qui resurgissent, mais pour les candidats choisis.

Mais derrière ces images médiatiques que proposent-ils vraiment ? Ce sont deux candidats radicalement opposés. Trump assure vouloir lutter contre le terrorisme et l’insécurité. Face à l’immigration de Mexicains allant vers les Etats-Unis, il veut construire un mur entre les deux pays et placer les immigrés illégaux en détention avant de les expulser. Pour les ménages, ce dernier promet moins d’impôts. D’une pensée protectionniste, il espère renégocier des traités de libre-échange. Enfin, il estime que le réchauffement climatique n’est qu’un ‘canular’.

Hillary Clinton, quant à elle, a basé son programme sur le peuple. La candidate veut augmenter l’accès à l’éducation, rendre l’école possible avant 4 ans et les universités gratuites pour les moins aisés. Elle se veut aussi l’avocate des femmes et des minorités : allonger à 12 semaines les congés maternité serait l’une de ses mesures. Sur le plan de la santé, l’ex First Lady souhaite financer la recherche contre la maladie d’Alzheimer. Enfin, elle prévoit une taxation plus importante pour les milliardaires et aspire à soulager les petites entreprises. Comme tout candidat démocrate, l’ancienne Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères propose un plan énergétique de 60 milliards et la pose de milliards de panneaux solaires sur l’ensemble du territoire américain.

Les élections vues par un Français aux Etats-Unis

Nathan, étudiant sur place, s’est confié sur son quotidien. Dans la vie de tous les jours, contrairement aux médias c’est un sujet presque tabou. « J’ai l’impression que les gens ont honte de leurs candidats et veulent parler de l’élection le moins possible ». Pour ce Français, il y a une nette différence entre les élections françaises et américaines, et cela va au-delà du mode de système électoral. « Les campagnes demandent énormément d’argent aux USA, la différence est aussi dans les débats, c’est beaucoup plus de l’entertainment et du show, et enfin la différence dans l’inclinaison des débats et des spots. Ils passent leur temps à s’insulter et à dire ce que l’autre a fait de mal, et on n’a pas beaucoup d’infos sur leurs programmes finalement… ».

Mais quand il s’agit de faire un choix, dans son entourage cela semble clair dans les esprits, même si c’est par défaut. « Dans le campus où je suis, les gens sont un peu des hippies donc ils ont tous voté Sanders aux primaires démocrates, et ils vont tous voter Clinton même s’ils ne l’aiment pas. Selon moi, certains Républicains sont même prêts à voter pour elle. Le sentiment général qui ressort c’est que les gens ont très très peur de Trump d’un côté, et de l’autre ils en ont marre de la situation actuelle aux USA et feraient tout pour se débarrasser de l’establishment que Clinton représente. » Les jours suivant les élections promettent donc d’être animés !

Bien que les élections aient lieu mardi 8 novembre, compte tenu de cette atmosphère tout laisse à penser que le perdant demandera à faire recompter les suffrages. Ainsi, les Américains n’auront que plus tard, le nom du vainqueur officiel. Va-t-on avoir le droit à un remake des élections de 2000, où Al Gore contestait maintes fois le résultat contre George W. Bush?

 

Les élections : mode d’emploi

Le 8 novembre, les Américains voteront pour une liste de grands électeurs. Ces 538 personnes voteront soit pour Hillary Clinton, soit pour Donald Trump. Celui qui obtient la majorité (270 voix) est élu président. Ce second vote aura lieu le 12 décembre. Puis, deux semaines plus tard, le dépouillement aura lieu à Washington entre les murs du Sénat. Président et vice-président sont ensuite nommés. Ce n’est que le 20 janvier à midi, lors de l’ ‘Inauguration Day’, que le président effectuera son discours d’investiture devant le capitole, avec une main sur la Bible.

 

Alexandre Reynaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*