News Ticker

Départ vers de nouvelles aventures pour les 3A

Les troisièmes années devant l'espace Forbin

Comme tous les ans à cette période, il est temps de dire au-revoir aux troisièmes années. En effet, pour les étudiants de la 27ème promotion, l’heure du stage a sonné.

L’avantage du MJCO est qu’il permet à ses élèves d’allier cours théoriques et pratiques. Chaque année, toutes les promotions du Magistère ont donc à effectuer un stage là où ils le souhaitent. Néanmoins, celui des troisièmes années diffère légèrement puisqu’il dure entre quatre et six mois, et qu’il marque ainsi la fin de leur scolarité. Si les magistériens ont également la possibilité de terminer leurs études par un semestre à l’étranger, aucun des 27 étudiants n’a souhaité le faire. Tous ont donc opté pour le stage.

Après deux ans et demi passés à Forbin, certains 3A ne cachaient pas leur nostalgie. Caroline admet qu’elle a eu la larme à l’oeil avant son départ pour Paris où elle effectue un stage dans l’agence Hopscotch. « L’expérience au Magistère m’a vraiment servie. On a noué des liens importants », indique-t-elle.

Le Magistère a permis de confirmer des vocations, mais il en a également fait naître chez certains. En arrivant, Alexandra souhaitait être journaliste d’investigation pourtant, au fur et à mesure, elle a découvert que c’était la communication qui l’intéressait réellement. Elle a aujourd’hui la chance de faire son stage chez Orange, en communication interne et externe. « Grâce aux cours et aux différents projets que j’ai réalisés, j’ai décidé de faire de la communication, domaine qui me passionne vraiment. J’en suis ravie! » souligne-t-elle.

Afin de dire au-revoir aux troisièmes années quittant Aix-en-Provence, une dernière soirée a été organisée en leur compagnie. « L’occasion de marquer la fin d’une belle histoire » d’après Nathanael. Il va d’ailleurs enchaîner trois expériences: La Provence, Le Sport Dauphinois et enfin, L’Équipe. Un moment touchant puisque les étudiants se considéraient « presque comme une famille », ajoute Alexandra.

C’est donc avec émotions que la Team JCO s’est séparée pour cette nouvelle aventure. Avec, à la clé, peut-être plus qu’un stage… L’occasion pour certains d’obtenir une promesse d’embauche, à l’image de Valentin qui a trouvé un stage au Point. Et même s’il vient à peine de commencer, il espère peut-être trouver un emploi: « continuer là bas doit être très intéressant ». Et c’est, bien sûr, tout le mal qu’on lui souhaite. A lui, comme à tous les autres.

Salomé Moisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*