News Ticker

Coup de cœur du 4 février

Cécile Vassas

Le projet « En roue libre »

« En roue libre » est le projet fou de deux jeunes étudiants bordelais, Tim et Yann. Les deux baroudeurs souhaitent relier Bordeaux à la ville chinoise de Suzhou… à vélo ! L’idée émerge en mars 2017 pour un départ le 25 juin 2018, après quelques mois de préparation. Au programme 14 000 km à travers 14 pays pour au moins 8 mois de voyage.

Après 218 jours à pédaler sur les routes du monde, les deux acolytes sont actuellement en Thaïlande. Ils ne comptent plus les rencontres dans les 11 pays déjà traversés : la France, l’Allemagne, la République Tchèque, la Pologne, l’Ukraine, la Russie, le Kazakstan, l’Ouzbékistan, l’Inde, le Myanmar. Le binôme a atteint le cap des 10 000 km le 24 janvier denier. Si le plus gros est fait, la fin du voyage leur réserve encore beaucoup de surprises. L’épopée sportive est à suivre sur la page Facebook « En roue libre ».

Marie Lagache 

Le château de Cagliostro

Le film d’animation japonais du producteur Miyazaki, « Le château de Cagliostro » est sorti dans les salles françaises le 23 janvier, après sa diffusion au Japon. Partout en France vous pouvez voir enfin sur grand écran le premier long métrage du maître dans ce domaine. L’attente pour retrouver cette œuvre dans l’Hexagone, depuis sa création en 1979, s’explique par une question de droits d’auteurs : le personnage « Edgar de la Cambriole » prenant les traits de Arsène Lupin. Le fait que le héro de Maurice Leblanc soit aujourd’hui tombé dans le domaine public permet de redécouvrir une œuvre poétique et magique.

Hugo Chirossel

 Une histoire populaire du football

Mickaël Correia, auteur du livre « Une histoire populaire du football », retrace le destin de celles et ceux qui ont trop longtemps été éclipsés par les équipes stars et les légendes. Car le football ne se résume pas au foot-business : c’est un puissant instrument d’émancipation pour les ouvriers, les féministes ou encore les jeunes des quartiers populaires. Dans cet ouvrage sorti il y a un an, l’auteur prend à contre-pied les clichés sur les supporters en retraçant l’histoire de ce sport « par en bas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*