News Ticker

Coup de cœur du 18 mars

Cécile Vassas

La photo d’intimidation

C’est la première épreuve du Magisterium. Le moment ou jamais de s’imposer en maître face à ses adversaires. La photo d’intimidation porte bien son nom. Chaque école poste une photo pour la représenter et doit amasser le plus de « Likes » possible. C’est l’effervescence chez tous les magistériens. Au JCO tout le monde sollicite son réseau, nous sommes pris par l’adrénaline. Le combat devient plus rude à chaque nouvelle photo postée. Entre la volonté d’être et de rester en tête, les quelques Likes donnés à l’ennemi pour le fair play – il faut reconnaître que certains ont fait fort – et l’humour des magistériens, l’épreuve est riche en émotions. La course aux Likes est ouverte jusqu’au 22 mars. Le JCO donnera tout pour l’emporter, nous sommes plus que déterminés !

AVE JCO !

Maxence Gevin

L’éloquence

L’épreuve d’éloquence : un des moments du magisterium que j’affectionne particulièrement. Entre humour décalé, références pertinentes et aisance orale, les différents candidats doivent trouver le bon équilibre pour se démarquer. Je trouve aussi particulièrement sensé de faire intervenir, pour cette édition 2019, un jury de professionnels qui désignera le vainqueur avec les étudiants. Quoiqu’il en soit Benjamine donnera tout pour nous nous faire gagner !

AVE JCO !

Hugo Chirossel

Le retour du basket

Grand fan de basket, son retour me réjouit. C’est un sport dont je suis l’actualité et les résultats tous les jours mais que je n’ai jamais vraiment pratiqué. Sa présence à cette édition du Magisterium me permet de le redécouvrir, non plus en tant que spectateur mais en tant qu’acteur. Je suis vraiment content que mon arrivée au Magistère JCO coïncide avec son retour. Je pense qu’une fois le Magisterium fini, je continuerai à m’entraîner, comme d’autres étudiants.

AVE JCO!

Marie Lagache

Les pom-pom

Les pom-pom: une épreuve mythique de la compétition. Cela reste selon moi le moment phare de ce week-end. J’apprécie cette épreuve car elle demande une force de groupe importante pour l’emporter. Sans oublier la créativité et de l’exigence. Bon moyen de porter fièrement les couleurs de notre Magistère JCO, tout en impressionnant et attaquant les autres. Même si elle nécessite préparation sur son temps libre, le résultat est au rendez-vous chez nous! De plus la mixité, dans cet exercice initialement plutôt féminin, démontre pour moi une réelle cohésion au sein des magistériens. Dans ce domaine, le JCO compte bien montrer l’exemple!

AVE JCO!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*