News Ticker

Chez « Sourire à la vie » c’est tous les jours la journée de l’enfant

L’association marseillaise « Sourire à la vie » œuvre auprès des enfants malades du cancer depuis sa création en 2006. Elle tend à rendre leur vie semblable à celle d’autres enfants, et les accompagne dans leur combat contre la maladie.

Le 20 novembre célébrait la journée internationale de l’enfant. Une occasion rêvée pour parler de l’association « Sourire à la vie ». Elle naît des efforts de Frédéric Sotteau. Il souhaite grâce à elle venir en aide à un maximum d’enfants. L’association travaille en collaboration avec le service Onco-hématologie de l’hôpital pour enfants de la Timone, le seul à prendre en charge ces jeunes patients. L’idée s’inspire des outils et de la philosophie du monde  sportif utilisés au haut niveau. « Sourire à la vie » propose aux enfants de pratiquer une multitude d’activités adaptées à leurs besoins. Frédéric Sotteau explique qu’une pratique sportive permet de rendre les enfants plus forts physiquement et surtout mentalement face aux traitements thérapeutiques qu’ils reçoivent. C’est aussi pour eux la chance d’avoir une vie « normale ». Le champ d’action de « Sourire à la vie » s’est depuis largement étendu, notamment par la création d’une antenne à Nice. Aujourd’hui, en plus d’une pratique sportive, l’association offre aux enfants et aux familles un accompagnement quasi quotidien sur le long terme. Il vise à sortir les jeunes gens du contexte médical et, surtout, de la maladie afin qu’ils gardent une vie d’enfant. Cet accompagnement œuvre également en faveur de la réinsertion dans la vie sociale et professionnelle pour les plus grands.

Séjour aux Phares des Sourires

La maison de l’Estaque « Le Phare des sourires », ouverte depuis 2011, est le moyen qu’a trouvé l’association pour accueillir régulièrement plus d’une centaine d’enfants malades. Ils sont reçus tous les mercredis après-midi et un week-end sur deux en période scolaire, ou pendant les vacances pour des séjours d’une semaine. C’est l’occasion pour eux de s’adonner à des activités culturelles, éducatives et bien sûr sportives loin de l’hôpital. La maison a été conçue et aménagée selon les conditions médicales et les besoins des enfants. Ils y arrivent en trépignant, et repartent ravis des moments passés. Des sourires qui en valent mille. C’est là, la récompense des animateurs et des membres de l’association.

Des projets extraordinaires pour des enfants hors normes

L’association s’attache à repousser les limites imposées aux enfants par la maladie. Pour cela, elle organise régulièrement de grands projets ou de beaux voyages. Plusieurs enfants ont ainsi pu monter sur scène aux côtés d’artistes. Grand corps malade, également parrain de l’association, donnait la réplique aux enfants lors de spectacles imaginés par les artistes en herbe. Un projet plusieurs fois renouvelé en 2011, 2016 et 2017. Entre deux répétitions, les enfants s’aventurent sur terre et mer pour des expéditions uniques. Au printemps dernier, un groupe d’enfants a pu décoller pour la Laponie. Ces voyages permettent de dépasser la maladie. Les animateurs et médecins préparent et accompagnent les enfants avant et tout au long du voyage. Plus que des vacances et des expériences uniques, ces projets prouvent aux enfants l’étendue de leurs capacités. Ils contribuent à leur donner confiance en eux, renforcent leur volonté de guérir et construisent des projets d’avenir. Finalement, pour « Sourire à la vie », c’est tous les jours la journée de l’enfant.

Cécile Vassas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*