News Ticker

Anna Kaiava : « Grâce au magistère j’ai pu saisir une incroyable opportunité »

Pourquoi avez-vous rejoint le MJCO ? Quelles étaient vos motivations ?

J’ai postulé au Magistère car je voulais devenir journaliste, mais sans dire adieu à mes études de droit. J’espérais donc apprendre l’écriture journalistique et j’avais une idée très vague du milieu de la communication. J’étais motivée pour apprendre de nouvelles matières, plus pratiques que théoriques, pour changer de ma classe préparatoire.

Qu’est-ce que le MJCO vous a apporté humainement et professionnellement ?

Humainement le Magistère m’a permis de rencontrer des individus de tous les horizons, dont certains sont aujourd’hui des amis proches ! S’éterniser plusieurs heures sur un projet à rendre pour le lendemain ça rapproche et cela m’a appris à travailler en parfaite cohésion avec mes partenaires de travail. D’un point de vue professionnel j’ai également pu en tirer de précieux d’enseignements. J’ai appris à avancer sur des projets avec des personnes qui ne partagent pas forcément la même vision ou qui n’ont pas le même parcours que moi – un peu comme en entreprise. Les missions Synergie m’ont donné davantage d’assurance et j’en parle encore aujourd’hui à mes recruteurs.

Quel est votre meilleur souvenir au sein du MJCO ?

Je pense que beaucoup d’autres vous le diront aussi, j’ai gardé un super souvenir de notre séjour à Paris pour le Magisterium 2016. Pendant la compétition et après notre victoire, l’euphorie était grande et les trois promotions en sont sorties soudées. Nous étions devenus inséparables. Nous avons également tissé des liens forts avec d’autres Magistériens venus de toute la France.

Quelle(s) compétence(s) avez-vous acquise(s) ou optimisée(s) au sein de cette formation ?

Grâce au Magistère, j’ai appris à toujours prendre connaissance de l’actualité, à hiérarchiser mes propos par pertinence mais aussi à m’exprimer à l’oral. J’ai également pu faire des choses très pratiques, comme créer un site internet pour un commerçant, que nous avons bâti selon ses demandes et objectifs stratégiques. Je peux désormais me vanter de connaitre les bases de la PAO et j’ai largement pris conscience des difficultés inhérentes aux secteurs professionnels du journalisme et de la communication.

Quel métier exercez-vous aujourd’hui ?

Après plusieurs expériences en tant que chargée de communication, j’ai décidé de m’engager dans les domaines des relations presses et publiques. Actuellement, je suis encore en stage de fin d’année au sein de l’agence Hopscotch à Paris et je travaille la majorité du temps pour des clients dits institutionnels ou « corporate ».
C’est d’ailleurs grâce à une ancienne élève du Magistère que j’ai pu saisir cette incroyable opportunité. A terme, j’espère être embauchée comme consultante junior dans cette même agence de manière permanente.

Souhaiteriez-vous participer à une éventuelle conférence dans le cadre de la promotion du MJCO auprès d’autres facultés du site « Aix-Marseille universités » ?

Avec plaisir. Peut-être dans quelques années, lorsque j’aurai acquis un peu plus d’expérience professionnelle et davantage d’aisance orale. M’exprimer sur un sujet relatif à la transformation des médias de l’influence et ses conséquences sur les métiers de la communication m’intéresserait vraiment.

Pierre-Marie Federici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*