News Ticker

Aix-en-Provence : Il court le trésor

Depuis plus d’un an, le blog Il Court Mirabeau organise des chasses au trésor dans la ville d’Aix-en-Provence. À la clé : un petit coffre rempli de confiseries. Au-delà de ça, cette quête est un moyen ludique de découvrir un peu plus en profondeur notre belle ville. La rédaction de la Newsletter JCO a vécu cet événement au plus près, avec les participants.

Il est 16 heures devant le bâtiment Portalis de la Faculté de droit. Sept étudiants en première année au Magistère Journalisme et Communication des Organisations attendent les indices qui leur permettront de se lancer à la recherche du trésor, soigneusement caché par les membres d’Il Court Mirabeau. Après une courte présentation, en live sur la page Facebook du blog, les étudiants peuvent enfin commencer leurs recherches. « Lumière », « crémaillère » et « en face du 05 ».

Voici les trois premiers indices qui leur sont donnés pour découvrir le lieu secret. Après quelques minutes de réflexion, les participants décident de continuer à cogiter sur les indices tout en prenant la direction du centre-ville. Jean-Baptiste, un des participants, rappelle le véritable sens d’une « crémaillère » : elle permet de pendre plus ou moins près du feu une marmite. Au Moyen-Age, elle était la dernière chose installée dans une maison et marquait ainsi la fin de l’emménagement. Le deuxième indice,« en face du 05 », rappelle aux sept magistériens le département des Hautes-Alpes dont le chef-lieu est Gap. Ils prennent donc la direction du magasin du même nom, et tous les indices commencent à trouver leur sens. La rue des Chaudronniers est située juste à côté du magasin, tout comme la fontaine des lumières. Une fois sur place, il suffit aux participants de prendre un selfie devant cette fameuse fontaine, afin de découvrir les autres indices qui les mèneront au coffre caché.

« Mozart veille sur le trésor », « belvédère à deux versants » et « flot ». Voilà les trois nouvelles indications que les étudiants reçoivent. Ils n’hésitent alors pas à demander de l’aide aux passants. L’un d’eux leur indique : « Il y a une avenue Mozart à Aix ». Ayant droit à une seule recherche sur Google, les magistériens décident de l’utiliser pour situer ladite rue. Une fois sur place, il ne fait aucun doute qu’ils sont au bon endroit : le pont Juvénal représente le belvédère à deux versants, le mot « flot » désigne quant à lui le mur d’eau situé sur le pont. L’indice « Mozart veille dessus » n’indique en fait pas l’avenue Wolfgang Amadeus Mozart, mais le Conservatoire Darius Milhaud. Après plusieurs minutes de recherche, les magistériens finissent par trouver le fameux coffre et ses précieux bonbons, caché dans un pot de fleur au bout de l’avenue, en face de l’hôtel Renaissance.

Cette chasse au trésor a permis de découvrir un peu plus la ville d’Aix-en-Provence, plusieurs étudiants ont affirmé « n’être jamais allés jusque-là ». Ce n’est sûrement pas la dernière fois qu’Il Court Mirabeau organise un événement de la sorte. « Ça apporte de la visibilité au blog, environ 8000 vues sur les lives en cumulés » affirme Grégory Cordero, rédacteur à Il Court Mirabeau. Ceux qui le souhaitent auront sûrement l’occasion d’y participer, et de déguster ces précieux bonbons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*