News Ticker

Travailler et pratiquer une activité physique régulière, c’est possible !

« Pratiquez-vous un sport régulièrement ? » c’est une des premières questions que votre médecin vous pose, après votre âge et votre situation au travail.

«Je suis salarié(e)», «je n’ai pas le temps», «je préfère me reposer plutôt que de m’épuiser au sport», il existe beaucoup de freins à la pratique d’une activité physique. Pour-tant, le sport est la clé pour être en bonne santé. Le Docteur Lévy, généraliste à la retraite à Aix-en-Provence n’a cessé de répéter à ses patients «pour un équilibre de vie, il faut faire du sport». La difficulté pour concilier sa vie professionnelle et une activité physique est de trouver un créneau horaire et de s’y tenir. «Mettez vos baskets, glissez-vous dans une tenue confortable», entre midi et deux, on peut consacrer une heure de son temps. À Aix-en-Provence on peut facilement avoir accès à des infrastructures pas loin de son lieu de travail. Avant, pendant ou après, on ne peut plus avoir d’excuses. Chacun peut trouver son bonheur, son propre rythme, «une à deux heures par semaine suffisent à se sentir bien dans sa tête, affirme le médecin, bien dans son corps». Il faut réussir à concilier sa vie professionnelle et trouver le temps de se dépenser. Nasrine est coach sportif, pour elle, «le sport est indispensable», elle en a fait son métier. «Mon combat de tous les jours est de motiver et fidéliser mes élèves», elle a l’habitude de voir des salariés s’inscrire à la salle de sport et ne plus venir. Pourquoi ce phénomène est-il récurrent ? On s’inscrit, on prend la décision de «prendre soin de soi», puis on stoppe subitement.

Cyril, 28 ans, salarié, ne peut concevoir sa semaine sans aller se dépenser, courir à l’air libre ou «retrouver des amis pour faire des exercices de musculation». Le Docteur Lévy décrit le sport comme une «thérapie non médicamenteuse», «c’est connu de tous, se dépenser améliore la circulation sanguine et «réduit les risques d’accident cardiovasculaire». Le plus : la bonne humeur est toujours garantie.

Margaux Ufarte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*