News Ticker

«Les étudiants sont de plus en plus impliqués dans la vie des associations»

Stéphane Brunet, ancien du Magistère JCO et membre de l'association Alumni

Stéphane Brunet est un ancien du magistère Journalisme et Communication des organisations. Aujourd’hui professeur de relations presse et responsable communication et médias, il est membre actif de l’association ALUMNI JCO qui a pour but d’établir et développer des relations amicales et des liens de solidarité entre les anciens et les nouveaux diplômés.

Pourquoi est-il important selon-vous de s’impliquer dans la vie associative en tant qu’étudiant? 

« Je pense qu’il est indispensable de s’impliquer dans la vie étudiante pour plusieurs raisons. Premièrement pour créer un sentiment d’appartenance fort, mais aussi pour qu’il y ait une vraie cohésion dans le groupe d’étudiants ou d’anciens étudiants. Ce sont des forces qui rejaillissent dans l’image du Magistère, pour un œil extérieur et c’est donc autant essentiel en interne qu’en externe. Quand je me remets dans la peau d’un étudiant qui est attiré par le Magistère, je me dis que ce sentiment de cohésion au sein de l’école mais aussi au delà de ses murs, était quelque chose de très intéressant pour moi : je pense que ça n’a pas changé. »

Qu’est ce qui vous a poussé à vous impliquer dans votre association?

Un manque, tout simplement. Les réseaux Alumni se sont généralisés dans les écoles, ce qui n’était pas encore le cas au Magistère. Nous avons également remarqué qu’une fois passé la remise des diplômes, il était difficile de conserver un liant entre les promotions actuelles et les anciennes : il y avait donc de la place pour Alumni, pour créer et développer des relations fortes entre les promotions, que ces relations soient amicales ou professionnelles.

Durant votre parcours avez-vous pu remarquer une évolution dans l’implication des étudiants vis à vis des associations, projets ou autres mouvements? Selon vous, pourquoi ?

« Ce que je remarque surtout, c’est que les étudiants sont de plus en plus impliqués dans la vie des associations. Lorsque j’étais étudiant, nous avions mis en place pour la première fois (de façon formelle) un BDE. Désormais, le BDE est incontournable, les initiatives sont belles (comment ne pas parler du Magisterium ?) et quand je vois une promotion entonner un chant du Magistère lors de l’exposition photos JCO, j’avoue que je suis particulièrement fier de ces nouvelles promotions ! »

Avez vous un conseil pour les étudiants qui ne sont pas encore impliqués dans la vie associative ?

« Essayer de le faire, d’une façon ou d’une autre. Il y a plein de manières différentes de s’impliquer, je suis sûr qu’ils peuvent en trouver une qui aidera à faire rayonner le magistère et donc, contribuera à la notoriété du diplôme. »

Et pour les autres qui le sont déjà?

Maintenir le cap, continuer les efforts. Ce qu’ils font est déjà très beau, très fort : qu’ils continuent à porter haut les couleurs de cette belle formation.

Justine Vacher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*