News Ticker

Le Conservatoire Darius Milhaud, de l’élitisme au partage

Tout débute avec un certain Marius Lapierre et ses cours de solfège gratuits pour les jeunes. Cette initiative connaît un succès tel, que la municipalité met à disposition un local spacieux dans un établissement communal. C’est la première fondation du Conservatoire d’Aix-en-Provence.

Les premières classes de solfège, d’instruments à cordes et à vent s’enchainent, subventionnées par l’Etat, et naît ainsi l’École Nationale de Musique. C’est sous la direction de Pierre Villette que l’établissement déménage à l’Hôtel de Caumont, rue Cabassol.

Cela fait maintenant plusieurs années que le Conservatoire Darius Milhaud s’attache à rajeunir son image en facilitant l’accès à la culture pour tous. Une fois les améliorations réalisées par le Projet d’établissement 2014-2020, de nouvelles formations ont vu le jour.

Le Conservatoire propose depuis sa création deux types d’enseignement : des classes à horaires aménagés (CHAM) créées en 1992, qui permettent d’alterner cursus scolaire et cours de musique ou de danse, et des horaires traditionnels.

Les CHAM sont enseignées au sein de l’Ecole Sallier du CE2 au CM1 pour l’apprentissage de la musique ; puis au Collège Mignet de la 6ème à la 3ème pour les spécialités danse et musique. Les élèves bénéficient donc d’un programme scolaire adapté à l’exercice de leurs activités artistiques.

Une convention avec l’université

Concernant l’enseignement supérieur, une convention entre l’Université d’Aix-Marseille et le département de musicologie permet d’équilibrer les crédits universitaires. Ils évoluent en fonction de l’avancée des cycles en musiques et permettent aux étudiants d’osciller facilement entre les deux structures.

Appuyé par la ville d’Aix-en-Provence, le Conservatoire s’engage dans des projets et dispositifs d’enseignement artistique et culturel (EAC) afin de sensibiliser le public au monde de l’art et montrer son intérêt pour la réussite scolaire. Des ateliers sont organisés notamment pour des élèves qui seraient en difficulté scolaire.

Par ailleurs, le Conservatoire Darius Milhaud est l’un des derniers de France a posséder un département de Musiques anciennes. Il offre un large éventail de disciplines musicales mais également en danse classique, contemporaine ou jazz. Depuis 2013, s’est ajoutée une formation d’art dramatique. Les pratiques collectives sont vivement encouragées au sein du Conservatoire : orchestre à cordes, orchestre symphonique, chorales pour adultes et enfants, big-band jazz et même des ateliers d’improvisation.

Alice Peretta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*