News Ticker

La science mise à l’honneur auprès des jeunes

A l’occasion de la 6ème édition de la journée « Scientifique, toi aussi! », le CEA Cadarache a ouvert ses portes aux lycéens et étudiants le jeudi 26 janvier. L’objectif ? Promouvoir la science et la technologie auprès des jeunes, et faire connaître les nombreux métiers exercés dans le centre de Cadarache. 

Par une matinée pluvieuse dans les Bouches-du-Rhône, les premiers bus scolaires pénètrent à l’intérieur du CEA Cadarache. Caméras, agents de sécurité, clôtures métalliques: le lieu est hautement protégé. Munis de leur badge d’entrée, les lycéens ont rendez-vous dans la salle polyvalente du centre pour commencer les animations. Les élèves et les professeurs s’installent sur les chaises alignées en plusieurs rangées au centre de la grande salle lumineuse. Devant eux, un grand écran de projection figure au milieu de la scène. Les organisateurs de l’événement sont prêts. Il est 9h30, Guy Brunel, directeur de la communication, prend la parole et souhaite la bienvenue à la jeune génération. L’initiation à la science commence par la présentation de plusieurs exposés pour comprendre des sujets tels que la radioactivité, le nucléaire, ou encore les énergies. Un « speed-métier » a ensuite été organisé pour permettre aux professionnels du site de présenter leur profession et leur parcours scientifique… en seulement 3 minutes! « Il y a une raison profonde d’organiser ce genre de journées. 2400 personnes du CEA Cadarache travaillent dans la recherche. On s’aperçoit aujourd’hui, dans les choix d’orientation des lycéens, qu’il y a une grande proportion qui préfère des carrières commerciales par rapport aux carrières scientifiques. Leurs critères sont parfois justes mais parfois pas… comme la réputation d’être mal payé, ou de faire toujours la même chose dans un laboratoire », rajoute Guy Brunel.

« Exercer un métier scientifique c’est passionnant »

Ingénieurs d’études physiques des réacteurs, responsables d’applications, chercheurs ou techniciens… Le domaine scientifique propose une très large palette de métiers. Les scientifiques du CEA veulent d’ailleurs montrer que leur profession ne se réduit pas à mettre une blouse blanche dans un laboratoire. C’est beaucoup plus large et riche que ça. « Notre but, c’est de prouver qu’un métier scientifique c’est passionnant et, donc, digne d’intérêt. Notre objectif est de les pousser à faire des études scientifiques. De cette façon, on va les retrouver sur le marché du travail et on pourra les embaucher pour résoudre nos problèmes », souligne un salarié du centre. Un argument de taille pour un secteur qui ne manque pas de dynamisme.

Jennifer Guerrieri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*