News Ticker

Stages 2016 : quand la 28ème promotion rencontre le monde du travail

Les JCO étaient en stage de 1 à 3 mois durant la période des vacances estivales

Chaque année, les étudiants du Magistère Journalisme et Communication des Organisations (JCO) effectuent des stages. Que ce soit après la première, deuxième ou troisième année, chacun réalise quelques mois d’immersion, essentiels à la définition d’un projet professionnel. Focus sur les stages de la 28ème promotion.

Alors qu’ils venaient de terminer leur première année, les Magistériens ont pu entamer leurs vacances d’été, bien méritées. Mais qui dit « vacances d’été », dit aussi « début des stages de fin d’année ». D’une durée d’un mois minimum, cette immersion professionnelle représente la possibilité de découvrir une entreprise, un domaine et d’acquérir des qualifications utiles à tout parcours. « J’ai beaucoup appris sur la communication web », nous confie Lorry, qui a fait son stage au service communication de l’Office de tourisme d’Aix : « Ce n’était pas qu’une formalité scolaire, mais plutôt une aventure humaine ».

Cette année, près d’une quinzaine de structures ont accueilli la 28ème promotion. Structures aussi diverses que les profils des étudiants : agence Inaya Média, Etablissement français du Sang de Montpellier, journal Dauphiné Libéré de Thonon-Les-Bains… Ces agences de communication, entreprises ou encore éditions ont toutes été sollicitées par les étudiants eux-mêmes. « J’ai directement contacté l’édition locale de la Dépêche du Midi, à Toulouse », explique Elise. Tiffany, elle, a préféré passer par le site l’Etudiant pour intégrer l’entreprise LISAPL d’Avignon.

Certains d’entre eux n’avaient jamais effectué de stage auparavant et tous sont reconnaissants envers le Magistère d’avoir eu cette possibilité. C’est un moyen d’affiner leurs choix. « Cela a confirmé mon attrait pour le secteur évènementiel », se réjouit Julie après son stage à l’Agence SA Prod de La Rochelle. Olivia, qui travaillait pour La Provence à Marseille, s’interroge même sur sa préférence entre le journalisme et la communication à l’issue de son stage.

Car la double casquette de la team JCO lui permet une certaine liberté quant à son choix professionnel. Et cela se ressent au moment du stage : sept étudiants ont choisi le journalisme ; neuf la communication. Grâce à cette double compétence acquise durant leur formation, et du fait de leur professionnalisme, ils se sont vu confier certaines responsabilités. « J’ai été publié plusieurs fois dans divers magazines, cela me donne confiance pour la suite », admet Alexandre. L’agence Datack, où Bertrand a fait son stage, a même contacté le Magistère pour donner naissance à une mission synergie.

Les contacts entre stagiaires et tuteurs se poursuivent donc souvent au-delà de ces quelques mois. « Je reste en contact avec mes collègues, ils m’ont invité au restaurant avant de partir et m’ont même proposé de revenir pour d’autres stages », se réjouit Maxime, qui était dans un pureplayer à Besançon, macommune.info.

Ces stages représentent donc une phase essentielle du parcours professionnel des Magistériens, et tous sont fiers de cette expérience. La prochaine étape reste le rapport de stage pour finaliser cet apprentissage. Les étudiants de la 28ème promotion devront rendre le précieux compte-rendu le lundi 7 novembre avant midi.

Léa Cesses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*