News Ticker

Le magistère JCO représenté au forum des masters droit

Gabriel, jeune étudiant en deuxième année du magistère, présent au stand JCO lors du forum.

Mercredi 12 mars s’est tenu, dans le grand hall du bâtiment Schuman de la fac d’Aix-en-Provence, le forum des masters droit.

De 10h à 16h ce mercredi, de nombreux représentants des masters proposés à l’université de droit étaient au rendez-vous pour renseigner les étudiants sur la poursuite de leurs études. On pouvait y trouver notamment les masters « droit de la santé », « droit international et européen » ou encore « droit public ».

Aux côtés du master « Droit et management de la culture et des médias », Léa, Marc, Gabriel et Lucie ont répondu aux questions d’une trentaine d’étudiants, dont 5 convaincues, concernant le magistère JCO (journalisme et communication des organisations). « Cette formation est relativement méconnue et complexe », nous confie Gabriel qui a donc plus d’explications à donner que ses voisins des autres masters.

Plus qu’une formation d’excellence qui propose un double cursus universitaire, « l’atout principal c’est le côté professionnalisant de notre formation qui surprend et attire les étudiants. On acquiert des lignes sur le CV !».

L’entrée en magistère JCO est possible à Bac +2, l’admission directe en deuxième année, « plus compliquée », est aussi proposée.

Les jeunes qui sollicitent l’équipe du magistère sont surtout des étudiants en deuxième année de droit. Face à eux, Gabriel vante les atouts de cette formation en journalisme et communication. Selon lui, « l’enseignement de ces deux disciplines offre une certaine flexibilité aux étudiants qui ne se spécialisent qu’en troisième et dernière année ». Les magistèriens choisissent en effet, en master 2, le parcours journalisme ou communication. Gabriel évoque également les événements organisés par le bureau des étudiants, à l’image du rendez-vous phare du Magistérium (lire nos articles sur cet événement).

Pour Maxime, étudiant en deuxième année de droit, un des points forts de ce type de formation c’est aussi « la proximité entre les étudiants et l’ambiance de classe : une vraie promotion que l’on ne retrouve pas dans un amphithéâtre ! ». Argument de taille qui peut peser lourd à l’heure du choix…

Jérémy Bouillard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*