News Ticker

Le jour du grand final 1/3

Les magistèriens lors d'une des épreuves de dimanche

À quelques heures de l’ultime coup de sifflet de cette 5ème édition du Magisterium, ce sont des équipes fatiguées mais confiantes qui se présentent sur les terrains en ce dimanche 19 mars. Si la nuit a, semble-t-il, été courte, tous les magistères sont présents pour tenter de remporter les compétitions dans lesquelles ils sont encore en course.

Ce sont les Cheerleaders parisiennes, du Magistère de Droit des Affaires, qui ouvrent le bal. Elles sont les dernières à défendre leurs couleurs dans cette catégorie. Dès dix heures du matin, et malgré l’approche du grand départ, le rythme est loin de baisser et l’ambiance est toujours aussi électrique autour des terrains.

Les derniers matches de qualification s’enchainent et les affiches finales, tant attendues, se précisent.Pour la compétition de handball, ce sera un derby opposant les deux grands favoris de la discipline qui avaient déjà impressionnés l’an passé: l’équipe des organisateurs du magistère JCO face leurs nouveaux  rivaux: les futurs ingénieurs économistes du magistère voisin, l’AMSE.

Des visages familiers se retrouvent ainsi face à face pour cette rencontre 100% aixoise, poussés par leurs clans respectifs. Les deux équipes se croisent régulièrement sur le site de Forbin où ils suivent certains de leurs cours. En plus de cela, les deux grands favoris se sont déjà rencontrés en matches de poules… Inutile de préciser que la tension est à son comble. Au terme d’un combat à l’atmosphère irrespirable, ce sont les handballeurs de la formations AMSE qui s’imposent d’une courte tête … et deviennent donc les grands favoris pour la victoire finale!

Il ne leur reste plus qu’à conclure en empochant la victoire dans la finale de volley, qui les oppose une nouvelle fois aux futurs Journalistes du JCO. Voilà qui promet une fin de compétition haletante. Malgré une issue toujours incertaine, un sentiment de nostalgie commence à se faire ressentir sur le gymnase universitaire. Une chose est sûre, c’est bientôt la fin. Les magistères les plus lointains font déjà leurs adieux à leurs hôtes, et repartent tous la tête pleine de souvenirs et d’histoires à raconter aux magisteriens restés à la maison. Si on ne connait pas encore le nom du vainqueur, ce week end de fête et de sport est, de l’aveu de tous, une réussite. La 5ème édition n’est pas encore terminée que chacun attend avec impatience l’année prochaine pour se retrouver.
Gianni Roche et Rose Meister
Retrouvez tous les résultats et le nom du grand vainqueur dans l’édition de demain … ou sur Twitter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*