News Ticker

La Sainte-Victoire comme vous ne l’avez jamais vue

Sainte-Victoire @Clara Kermoun

Vous pensiez sans doute la connaitre par coeur. La Sainte-Victoire, c’est cette montagne posée un peu toute seule, au beau milieu de la Provence. Pourtant, si Cézanne a peint cette roche à la vue imprenable près de 80 fois, c’est que la montagne grisonnante a toujours quelque chose d’autre à révéler.

Aux visiteurs à la recherche d’authenticité, de découverte et d’inattendu, la Sainte Victoire révèle toujours de nouvelles facettes méconnues des touristes, et même de certains habitants de la région. Cette montagne n’a pas inspiré que Paul Cézanne, elle inspire aussi bon nombre de générations successives de sportifs amateurs.

Envolez-vous à la Sainte-Victoire

Harnachés, les amateurs de parapente du site de la Sainte-Victoire s’élèvent au dessus de la montagne, portés par le vent. Idéal pour se prendre pour un oiseau, le parapente est une pratique incontournable pour ceux qui rêvent de redécouvrir la célèbre montagne de Cézanne. « On est très bien installés, comme dans un fauteuil », commente Tristan, amateur de parapente depuis 2 ans. C’est sur les faces sud de la Sainte-Victoire que ce jeune homme de 25 ans vole plusieurs fois dans l’année dans une aérologie typique des Alpes du Sud. Mais survoler la Sainte-Victoire se mérite, car tous les accès aux différents décollages se font à pied, après une montée parfois difficile. C’est pour cette raison, sans doute, qu’aucune école de parapente n’existe à la Sainte-Victoire et que seuls les pilotes autonomes peuvent y voler. Glisser dans l’air permet de découvrir le ciel mais aussi la terre de Provence et ses merveilles d’une façon inédite.

Escalade au monument de calcaire

Exploitée pour l’escalade depuis près d’un siècle, la montagne de la Sainte-Victoire offre aux grimpeurs une montée inoubliable. « Le trophée de la Provence », comme certains la surnomme, compte près de 1000 voies : beaucoup de voies équipées, beaucoup de couennes et beaucoup de grandes voies. Aujourd’hui devenue un véritable sanctuaire de grimpe, les débutants comme les confirmés y sont les bienvenus. Tous auront le plaisir d’admirer un magnifique panorama à 180 degrés, perchés à 800 mètres au-dessus du bassin d’Aix-en-Provence et de la vallée de l’Arc. L’escalade de la célèbre montagne est possible toute l’année, hiver comme été, à condition qu’il n’y ait pas de vent. Retrouvez davantage d’indications concernant l’escalade du massif sur le site internet de camptocamp.org.

Clara KERMOUN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*