News Ticker

La grande rentrée des étudiants de première année

La classe de Magistère 1 2014/2015

Trois semaines après leur première rentrée au Magistère Journalisme et Communication des Organisations à Aix, les nouveaux étudiants nous ont livré leurs réactions…

Enthousiastes, les étudiants de première année du Magistère Journalisme et Communication des Organisations se sont retrouvés le 8 septembre devant le bâtiment de l’espace Forbin, à Aix-en-Provence, pour leur « grande rentrée ». « J’étais plutôt stressé de rencontrer mes nouveaux camarades mais une fois le premier contact établi, je me suis senti rassuré », raconte Valentin, ancien étudiant en droit. Arrivés devant la salle de cours de Jean-Yves Naudet, directeur des études du Magistère et professeur, les nouveaux venus se demandaient à quelle sauce ils allaient être mangés. « J’ai d’abord eu l’impression d’être en décalage par rapport aux autres, du fait que je venais d’une école de communication. J’appréhendais aussi le fait de ne connaître personne et de rentrer dans le vif du sujet rapidement. Au début, le fait qu’on soit peu nombreux m’a surprise mais au final je trouve ça bien. On est plus encadrés et on est plus aptes à participer en cours », explique Caroline.

En effet, le nombre restreint de reçus dans la formation (18 étudiants), crée une véritable dynamique et favorise une atmosphère intimiste, propice aux rapprochements. De plus, le fait que les élèves proviennent de différents horizons permet d’élargir le champ de vision de chacun, surtout dans les travaux de groupes. « C’est bien que l’on soit éclectique, de part nos expériences, de part nos études. De cette façon, on peut apprendre des autres et apprendre aux autres », confie Laura, sortie tout droit d’un DUT Techniques de Commercialisation.

Le tout premier cours, dispensé par le directeur des études lui-même, s’est donc bien déroulé. D’autant que, peu de temps après, les premiers liens ont pu se tisser à l’occasion de la soirée d’intégration…  « C’était cool! J’ai pu rencontrer ma marraine ainsi que les étudiants de deuxième et troisième années. C’était une bonne occasion de s’intégrer ».

En résumé, les élèves semblent satisfaits de cette nouvelle année d’études qui, à l’image de cette « grande rentrée », s’annonce riche en émotions.

Sarah Barbier et Alexandra Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*