News Ticker

« Je suis très fière d’avoir pu perpétuer cette tradition »

Équipe de Nancy

Les Aixois sont rentrés lundi matin à l’aube après un weekend riche en émotions et en souvenirs. Après la victoire des Nancéiens lors de ce troisième tournoi inter-magistère, rencontre avec Jessica Ramond Présidente de l’association du Magistérium pour cette édition.

Jessica Ramond et Quentin Piquard, piliers de l'association

Jessica Ramond et Quentin Piquard, piliers de l’association

Comment as-tu préparé ce Magisterium ?

Pour l’organisation On s’est vite rendu compte qu’il fallait se partager le travail. En tant que Présidente de l’association du Magisterium – aidée par le Vice Président Quentin Piquard- nous nous sommes chargés des tâches administratives (ouverture du compte bancaire, assurance, démarches auprès de la préfecture), ainsi que de la commande des bracelets et de la gestion de la trésorerie.

Comment a été financé l’événement ?

Le FSDIE (Le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes) finance l’événement à hauteur de 3 500€. Ensuite la fac de droit de Nancy a pris en charge tous les repas au RU (restaurant universitaire), ce qui est énorme. Nous avons été soutenus financièrement par la Faculté de Droit de Nancy, et nous tenons d’ailleurs à remercier M. Eric Germain Le Doyen. Quant aux installations sportives elles ont été gracieusement prêté par la ville de Nancy. Enfin, Les cotisations individuelles ont permis de financer le reste.

Est-ce que l’ensemble des promos s’est mobilisé?

Nous avons créé des pôles pour toutes les missions ce qui a permis à tout le monde de participer. Composés d’un(e) « Directeur/Directrice de pôle » aidé par 3 ou 4 personnes. 7 groupes ont vu le jour : le pôle Logement, le pôle Soirées, le pôle RU, le pôle Sport, le pôle idéo d’intimation a été pris en charge par un groupe de premières années, un groupe à l’organisation de l’épreuve du champion, un groupe à l’organisation du concours de culture (qui ont eux même trouvé le concept et se sont donc inspirés de différents jeux télévisés).

Pourquoi avoir créé des pôles ?

Pour que chacun puisse se concentrer sur une activité et donc être beaucoup plus efficace. Chaque groupe a démarché différents prestataires pour pouvoir réellement comparer les prix. C’est grâce à cela que nous avons pu avoir un hôtel à très bon prix, un petit déjeuner de qualité.

Pour l’organisation des soirées, nous avons cherché des partenariats avec les bars, avec l’aide de l’association des Etudiants du Magistère qui est assez active. On a vraiment mis l’accent dessus car on trouvait que c’était le meilleur moment, le meilleur endroit pour que les différents magistères se mélangent, se parlent en oubliant la compétition.

Grâce à ces différents petits groupes nous avons pu être réellement efficaces.

Les étudiants reviennent comblés, est-ce que c’est le cas des organisateurs ?

Nous n’avons pas spécialement rencontré d’imprévus, tout s’est déroulé à merveille. La seule difficulté a été au niveau des contraintes horaires. Par exemple le RU assure son dernier service à 20h mais les étudiants du Magistère de Paris ont eu du retard et ne sont arrivés que vers 20h30 le vendredi soir. Le personnel a été très compréhensif et patient, et tout le monde a pu manger. Nous les remercions d’ailleurs pour cela.

En tant que Présidente du BDE, que t’as apporté l’organisation de cette rencontre ?

J’ai adoré organiser cet événement, cela me tenait à cœur puisque je prenais la succession de Florian Larmandieu (à l’origine du 1er Magisterium à Aix en Provence) et Robin Dubourthoumieu (qui a organisé le Magisterium à Poitiers l’année dernière). Ce sont des amis de la Prépa Cachan de Bordeaux. Je suis très fière d’avoir pu perpétuer cette tradition. Nous espérons tous les trois qu’il y aura une 4ème édition parce que c’est un beau projet qui mérite d’être maintenu !

Si c’était à refaire, je le referai sans hésitation, je n’en retire que du positif. Finalement c’est stressant car on veut faire plaisir à tout le monde et que tout se déroule au mieux mais les personnes présentes viennent avec tellement de motivation, de joie et d’enthousiasme que tous nos efforts sont très vite récompensés.

11043225_431506187007592_8046249685925427616_o

Cécile Allegre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*