News Ticker

Dans les coulisses de la préparation avec le BDE

L'équipe du BDE savoure sa victoire au Magisterium 2016.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Magisterium 2016 restera dans les annales. Pour la victoire des panthères JCO bien sûr, mais également pour ses préparatifs qui ont entraîné le BDE sur des montagnes russes d’émotions  : angoisse, soulagement, satisfaction et excitation… toutes étaient de la partie.

Le 17 février, à moins d’un mois du départ pour Paris, le Magistère organisateur (MDAE) annonce que la compétition est menacée faute de cotisations de la part de plusieurs participants et de gymnase pour accueillir les épreuves sportives. «  Là, j’avoue qu’on a un peu paniqué  » se souvient Julie, vice-présidente du BDE. Surtout qu’en plus d’avoir déjà bien entamé le travail sur le concours photo/vidéo du Magisterium, les étudiants aixois s’étaient engagés financièrement. Déçus, ils n’ont pas pour autant perdu espoir. Ils ont eu raison. Fort heureusement le 19 février, la nouvelle tombe : la 4ème édition du Magisterium est maintenue. Un soulagement de courte durée pour le BDE, immédiatement confronté à un nouveau problème  : le fournisseur initial des teddys emblématiques du MJCO est en rupture de stock. Hors de question de partir affronter les Magistères de France sans ! Une alternative est alors finalement trouvée avec un autre fabricant qui propose un blouson à dominante rouge – le modèle 2015 étant à dominante noire. Cette succession de crises est inédite pour les membres du BDE, même les plus expérimentés d’entre eux. «  L’année dernière, les choses se sont déroulées plus sereinement : les teddys ont été commandés à temps et dans la bonne couleur » se rappelle Laura, co-présidente au BDE depuis un an et demi. Surmontant avec efficacité tous les obstacles rencontrés, le BDE a réussi à conduire ses troupes au Magisterium, en tenue et en condition !

Une préparation physique intense

«  Tout est entraînement  » a déclaré l’un des plus grands joueurs de football de tous les temps, Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé. Et ça, les magistériens l’ont très vite compris. Dès le mois de janvier, des séances d’entraînement aux épreuves sportives du Magisterium (futsal, basket-ball, handball et pompom) ont été mises en place avec une intensité croissante à l’approche de la compétition. Nathanaël, vice-président du BDE, a pris en charge avec sérieux cette préparation physique et s’est rapidement imposé comme coach de la TeamJCO. Il avoue être «  très content parce que tout le monde a joué le jeu en venant s’entraîner le samedi après-midi  » et félicite la détermination de son équipe. Une stratégie payante puisque le Magistère JCO a remporté les épreuves de basket-ball et de handball.

Floriane Cantoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*