News Ticker

Cheers up to the Pom-pom !

Equipe du JCO

Le Magisterium est un moyen pour les étudiants de se retrouver dans un cadre sportif et amical. La discipline fédératrice par excellence est sans aucun doute celle des pom-pom girls. Elles se révèlent être le moteur de l’action, elles acclament, réconfortent et supportent ! Qu’il pleuve, vente ou neige, les pom-pom font partie intégrante de chaque activité sportive. Par ailleurs, elles accomplissent une épreuve technique et esthétique : une chorégraphie à part entière notée par un jury composé de deux membres de chaque Magistère. Ils sont chargés de noter tous les Magistères sauf le leur. Plus qu’une épreuve, le cheerleading joue le rôle de connecteur. C’est l’épreuve la plus attendue. En effet, elle nécessite une intense préparation physique et mentale. Le barème met par ailleurs l’accent sur l’originalité et la synchronisation.

Comment réussir à créer une chorégraphie à la hauteur des attentes ? Vendredi soir, les filles font connaissance et partagent leurs doutes et leurs expériences. « Nous avons eu beaucoup de mal à répéter ensemble car nous sommes 17. L’équipe est composée pour moitié de premières années et de deuxièmes années, du coup nous avons deux chorégraphies entremêlées » explique Andréa (Magistère JAE). Assurément, il est difficile de concilier les emplois du temps de deux promotions. En outre, certains Magistères sont dépourvus de danseuses confirmées. « Il est difficile de motiver les filles plus de 3 semaines avant de partir » confie Anna (Magistère JCO). « Nous seulement 1 semaine pour créer et répéter la chorégraphie » raconte Julie (Magistère TIC). Mais les cheerleaders ne sont pas seulement des danseuses, tout le weekend, les pom-pom motivent, encouragent et soutiennent les équipes. Indispensables à la bonne cohésion du groupe, elles s’égosillent quitte à perdre leurs voix et frôler l’angine.

Dimanche matin les finales sont au programme, les pom-pom sont attendues de pied ferme par les joueurs. Leur épreuve est, quant à elle, prévue à 14 heures et suscite déjà l’excitation générale. « On a hâte de voir les chorégraphies ! » s’exclame Nicolas (Magistère JCO). 13h50, il est temps pour les équipes de se préparer, l’ordre de passage est annoncé. Le Magistère JAE de Nancy commence, suivi du Magistère JCO d’Aix-en-Provence, puis le Magistère TIC de Poitiers et enfin le MDAE de Paris.

Les équipes s’enchaînent, 10 minutes plus tard, il est temps de passer aux résultats. Les cheerleaders attendent avec impatience, la foule est en délire. Le verdict tombe : en quatrième position le MDAE obtiennent une moyenne de 12, à la troisième place les JCO ont une moyenne de 12,5, les JAE sont dauphins et décrochent la note de 13 et enfin, les TIC remportent l’épreuve avec une moyenne de 16.

11032560_10206301034267033_57802607_o-1 2

            Léa Sacchero

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*